Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Le restaurant du futur décode le consommateur de demain

Marie Luginsland (à Mannheim)

Sujets relatifs :

,
Le restaurant du futur décode le consommateur de demain

© © Jerry Lampen/Reuters

L'université de Wageningen, aux Pays-Bas, ne lit pas l'avenir dans le marc de café, mais sur le plateau-repas des étudiants.

Un restaurant déguisé en laboratoire... à moins que ce ne soit l'inverse. Depuis ce début d'année, l'université de Wageningen (Pays-Bas), spécialisée dans des secteurs de recherche tels que la production alimentaire, ainsi que les sciences environnementales, économiques et sociétales, s'est lancée dans l'observation à long terme des comportements à table.

Ce projet pilote, d'un budget de 3 ME sur dix ans, réunit l'université, Sodexo, la société Noldus IT, concepteur de logiciels spécialisés dans l'étude des comportements et le groupe Kampri, fabricant de cuisines professionnelles. Une vingtaine de scientifiques se promet de livrer, d'ici à une décennie, une foule d'analyses à l'intention des politiques, des nutritionnistes et, bien entendu, des restaurateurs.

220 étudiants et personnels de l'université se sont portés volontaires pour être, chaque jour, enregistrés, observés, analysés... A priori, rien ne distingue ce restaurant d'un autre restaurant universitaire au décor minimaliste, tout en marbre, acier, parquet foncé et couleurs claires... Pourtant dès l'entrée, une toise interroge le consommateur sur le prix subjectif qu'il pense payer pour son repas.[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Thierry Faucher travaille tous les morceaux du veau

Thierry Faucher travaille tous les morceaux du veau

Le chef de L'Os à Moelle (Paris 15e) a un faible pour le veau. Qu'il s'agisse de sa viande ou de ses abats, il leur (re)donne toutes leurs lettres de noblesse.«Le veau est un peu un produit oublié. » Bien sûr, Thierry Faucher ne parle pas des[…]

01/05/2008 | Cuisiner
Le smoothie vitamine l'offre boissons

Le smoothie vitamine l'offre boissons

NOUVEAUTÉS AGROALIMENTAIRES

NOUVEAUTÉS AGROALIMENTAIRES

NOUVEAUTÉS BOISSONS

NOUVEAUTÉS BOISSONS

Plus d'articles