Le restaurant Dessirier par Rostang Père & filles dévoile sa nouvelle décoration

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

Depuis le 1er septembre, le restaurant Dessirier par Rostang Père & Filles dévoile sa nouvelle image. La décoration et l’aménagement ont été réalisés par les architectes d’intérieur Hélène et Olivier Lempereur qui partagent avec Michel Rostang, la même passion pour l’art contemporain. Côté décoration : mosaïque de pierre au sol reprenant les courbes d’une empreinte d’écailles, murs de lanières de cuir tissé, inclusion de tissu dans le verre, mélange de matières soufflant le chaud et froid, introduction en douceur de couleurs et lumières. Côté assiette : chaque produit a son producteur, de la tomate, aux haricots en passant par les poissons de pêche sauvage entiers, la volaille ou encore les crustacés : bar sauvage de Charles Henri Cantot de Carantec, les écrevisses et poissons du Lac Léman de chez Eric Jacquier, la volaille de Bresse de Jean-Claude Miéral, les pommes de terre Agria de Madame Clos, les légumes de jardin d’Annie Bertin.

Le chef Olivier Fontaine, formé à l’école Rostang, et sa brigade ont concocté de belles nouveautés : pressé de foie gras & crevettes grises ; frito misto de crabe, crevettes et calamars ; filet de Saint-Pierre rôti, risotto d’épeautre aux herbes fraîches. Et toujours les incontournables : la bouillabaisse Dessirier en deux services et le bar feuilleté façon Paul Bocuse pour deux personnes.

Nous vous recommandons

Sophie Lebreuilly réinvente l’expérience client en boulangerie

Sophie Lebreuilly réinvente l’expérience client en boulangerie

Avec un potentiel que ses dirigeants estiment à 500 points de vente en France, l’enseigne développe un modèle qui séduit tout particulièrement la province avec une offre multiple déployée dans des lieux conviviaux.« En province, il...

Quand le snacking fait son grand show

Quand le snacking fait son grand show

Yogurt Factory se fait une place au soleil

Yogurt Factory se fait une place au soleil

Laurent Bassi, fondateur de Basilic & co : « C’est quand tout va bien qu’il faut avoir le courage de changer »

Interview

Laurent Bassi, fondateur de Basilic & co : « C’est quand tout va bien qu’il faut avoir le courage de changer »

Plus d'articles