Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Le restaurant de 2015 vu par deux "pros" de la création

Le restaurant de 2015 vu par deux

©

À l'heure où le design imprègne tous les univers de la vie courante, restaurants et bars compris, Noé Duchaufour-Lawrance et Imaad Rahmouni imaginent en exclusivité, pour Néorestauration, leur restaurant du futur.

néo Quelle est votre vision du restaurant de demain ?
Noé Duchaufour-Lawrance - Je vois un lieu aérien, moderne et immatériel, presque évanescent. Le site sera ouvert et lumineux avec des technologies moins ancrées dans le patrimoine, mais avec des produits alimentaires très signifiants. Une forme de contradiction intéressante entre l'intérieur et l'extérieur. L'avenir, ce n'est pas pour moi manger dans des éprouvettes ni avaler du gaz, je suis un nostalgique des bonnes choses et des bons produits.

Imaad Rahmouni - J'imagine un lieu sans tables ni chaises, où la question du repas sera annexe. L'établissement impulsera une dynamique et la clientèle ne sera pas statique, mais en mouvement, avec un attrait du métissage. Les lieux où le brassage est fort sont les plus réussis. L'objectif est de permettre de véritables échanges entre les personnes. Ce que j'aime dans la notion de restaurant, c'est bien de rencontrer des gens, d'aller vers les autres.

néo Dans cet univers, quelle forme prendra l'agencement ?
N. D.-L. - La cuisine est un lieu interactif par excellence. Il est important de sortir des codes opaques qui l'entourent afin de redonner aux clients la possibilité d'être acteur. L'idée est de faire exploser la cuisine afin qu'elle se répande dans la salle. Le centre du restaurant ne sera pas le design, mais ce que va réaliser le chef. On pourrait l'imaginer au travail, au bout d'une table d'hôte sensorielle et en interaction avec d'autres cuisiniers. Il faut rendre compte de ce bouillonnement et jouer sur les oppositions comme en cuisine, quand on compare la rapidité de certaines cuissons et le temps passé à la présentation des assiettes. Le design est l'élément qui apportera des moments de calme et de repos. J'imagine alors des cellules suspendues et flottantes.

I. R. - L'espace non dessiné va se définir grâce à la lumière et aux personnes qui vont l'habiter. L'idée sera de s'asseoir là où il y aura de la place. J'imagine un lieu plus proche du bar que du restaurant, où la musique occupera une place importante et non une simple bande sons diffuse. Je parle volontairement du bar, car je pense que le restaurant va évoluer vers cet univers où les codes sont moins figés. Nous serons vraiment à l'opposé du plan de table, cette notion va complètement exploser. Aujourd'hui, très peu de gens s'imaginent aller seuls au restaurant. La clé du restaurant du futur, c'est que le client ne saura pas à l'avance avec qui il partagera un verre ou un repas.

néo Quel rôle va jouer l'éclairage et quels matériaux allez-vous privilégier ?
N. D.-L. - La lumière tiendra une place primordiale. Au démarrage, on aura une galerie blanche qui, petit à petit, laissera découvrir une coque avec différents espaces et ambiances lumineuses. J'imagine un environnement très lisse où l'on oubliera la matière, un sol blanc en résine laquée, un tronc d'arbre, une planche en bois brut. J'envisage des bulles avec des végétaux en transparence, des tubes habités de plantes qui traverseront le bâtiment. On pourrait aussi imaginer une plate-forme avec des coussins marocains, des tapis, différentes hauteurs d'assise. La lecture du lieu se fera par étapes avec, pour chaque niveau, un univers où chacun trouvera l'atmosphère souhaitée.

I. R. - Nous sommes à une époque où les matériaux sont de plus en plus techniques, mais tout cela va disparaître. La technique n'est pas une fin en soi, et nous allons revenir à une stratégie de la simplicité, ou plutôt de la réalité. Les lieux très épurés vont s'éteindre au profit de lieux qui doivent vivre. J'imagine plutôt un espace qui va tendre vers une maison et où chaque personne de passage pourra vivre une expérience. Sur le plan de l'éclairage, les choses seront étudiées, mais elles relèveront davantage de l'ambiance que de l'objet.

néo Quelles couleurs imaginez-vous utiliser en priorité ?
N. D.-L. - Je vois des couleurs naturelles, des tonalités de pastel, de lichen et des gris-bleu, comme les paysages de Bretagne. C'est la lumière qui amènera les clients à découvrir la diversité du site, elle évoluera avec eux. Et le restaurant ne laissera ainsi jamais l'impression de vide.

I. R. - La couleur n'est absolument pas la clé de l'innovation du restaurant de demain. Tout est désormais "marqueté", et nous avons atteint de véritables excès. Le design est, à mon sens, la représentation parfaite d'une société de consommation qui meurt. Il faut sortir de ce système de surconsommation.

Carte d'identitéNoé Duchaufour-Lawrance Agence Néonata à Paris

1974 Naissance à Mende, en France Formation École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art, spécialité sculpture ; École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris. Quelques réalisations... 2002 Restaurant Sketch, à Londres 2005 Nouveau restaurant d'Alain Senderes (ex-Lucas Carton) 2006 Restaurant panoramique Deli-cieux, sur la terrasse du Printemps Hausmann, à Paris 2007 Maya Bar, à Monte Carlo 2008 Nouvelle identité des bars lounges Air France

Carte d'identitéImaad Rahmouni Agence éponyme à Paris

1967 Naissance à Alger, en Algérie Formation École d'architecture d'Alger ; École d'architecture Paris-Belleville (DPLG) 1997-2000 Agence Philippe Starck Quelques réalisations... 1998 Restaurant La Main à la Pâte, à Saint-Cloud 1999-2000 La Compagnie des Comptoirs, à Montpellier ; Maison Blanche, à Paris 2002 B4 Bar, Maison Rouge, Pink Paradise à Paris ; Sens et Saveurs, à Tokyo 2004 D'Sens à Bangkok ; restaurant lounge, à Shangaï ; Le Pershing Hall, à Paris Depuis 2005 Nombreux hôtels et maisons à Marrakech

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

 Le Château de Beaulieu ouvre ses portes le 4 août

Le Château de Beaulieu ouvre ses portes le 4 août

À compter du mercredi 4 août, le Château de Beaulieu, situé à Busnes, rouvrira ses portes à tous les amoureux de voyage et d’évasion.   Nouvelle propriété du chef[…]

23/07/2021 | Chef Gastronomie
IT Trattoria s’associe au Secours populaire

IT Trattoria s’associe au Secours populaire

Tous les chemins mènent au Loup !

Tous les chemins mènent au Loup !

Newrest lance sa Dark Kitchen

Newrest lance sa Dark Kitchen

Plus d'articles