Le restaurant Chartier rejoint la famille Joulie

Paul Fedele
Acteur de premier rang sur la scène des brasseries parisiennes, la famille Joulie vient d'ajouter à son écrin, un nouveau joyau, et non des moindres, le restaurant de la rue du Faubourg-Montmartre (au 7), le fameux Bouillon Chartier.
Cette institution ouverte en 1896, pièce du patrimoine parisien dont la salle est classée aux monuments historiques depuis 1989, a rejoint le 1er juillet la dizaine de restaurants présidés par Christophe Joulie, le fils du fondateur du groupe éponyme. Daniel Lemaire, le patron des lieux, sans successeur, a préféré passer la main et confier sa maison à une famille qui a choisi de perpétuer l'histoire de ses brasseries. « Nous nous attacherons à garder l'esprit des lieux et surtout à ne pas toucher à ce qui fait la renommée du bouillon, la qualité et surtout les petits prix avec ses menus à 20 euros, ses entrées à 6 € ou encore ses plats à 10 € », explique Christophe Joulie. Le montant du rachat de l'affaire avoisine les 4,5 M€. Le restaurant sert pas moins de 1000 couverts par jour et a réalisé un CA 2006 proche de 5 M€.

Après la cession de l'Ascot en avril 2007 et la  reprise de l'Européen face à la gare de Lyon en 2006, la famille Joulie ajoute donc une dixième maison à son portefeuille (40 M€ de CA en 2006) qui compte déjà le Congrès Maillot, l'Auberge Dab, le Sébillon, le Congrès Auteuil, Chez André, l'Auberge du Mouton Blanc, Au Boeuf Couronné, Le Montparnasse 1900 et le Bar de la Mer. Et ne compte pas en rester là.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

L’étau se resserre pour les indépendants. C’est en tous cas la tendance qui se dégage de la dernière enquête trimestrielle de la CPME, dont les résultats spécifiques aux 1414 entreprises de l’hôtellerie-restauration,...

Geranium au sommet du 50 Best

Geranium au sommet du 50 Best

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Tribune

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Plus d'articles