Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Dossier

Le redémarrage paraît loin

STÉPHANIE SALTI (à Londres)

Sujets relatifs :

, ,

Particulièrement dépendantes de la santé des entreprises, les sociétés de restauration collective britanniques n'ont pas fini de manger leur pain noir. Après la crise financière et la réduction drastique des effectifs dans les établissements financiers en particulier, le pays est aujourd'hui confronté à une hausse des chiffres du chômage, lequel concerne désormais près de 2,5 millions de personnes au Royaume-Uni.

Une réduction des coûts dans les administrations

Destinées à réduire le déficit colossal du pays, les nouvelles mesures d'austérité annoncées l'année dernière, par le gouvernement conservateur de David Cameron, vont également avoir un impact durable sur les effectifs dans les administrations publiques : « Le secteur des entreprises privées est désormais complètement saturé, et à l'exception de quelques poches de croissance comme l'organisation des dîners ou des réceptions, le reste du secteur est confronté à un déclin significatif », commente Peter Backman, directeur général de la société d'études Horizons for Success. « Du côté des administrations publiques, la politique de réductions des coûts va automatiquement entraîner une réduction des sites à desservir, et une pression croissante sur les opérateurs pour offrir des services à meilleurs coûts », ajoute-t-il.

Des poches de croissance difficiles à cerner

Dans ce jeu d'équilibristes, les opérateurs de restauration collective ont de plus en plus de mal à manoeuvrer. Les résultats 2010 des principales entreprises cotées du secteur démontrent d'ailleurs une contraction du chiffre d'affaires sur une année, à mettre sur le compte d'un environnement économique difficile.

Le leader du marché Compass - dont le Royaume-Uni et l'Irlande représentent 12,3 % du chiffre d'affaires total du groupe - a ainsi connu une baisse de 2,6 % de son chiffre d'affaires en 2010 en dépit d'un certain nombre de gains de contrats à l'image des 17 sites Virgin Media à travers le Royaume-Uni, et du renouvellement de contrat avec la Banque d'Angleterre.

De son côté, Sodexo a pu contenir le déclin de son chiffre d'affaires à 1,7 % en 2010, suite au gain de contrats de solutions globales au cours des six derniers mois de l'exercice 2010, grâce notamment à des clients tels que le géant de la pharmacie GSK.

Quant à Aramark, la chute des marchés anglais et irlandais a lourdement pesé sur les résultats de la division internationale du groupe. « Les gros acteurs du secteur à l'image de Compass et Sodexo évoluent de plus en plus vers des solutions globales de gestion de site qui incluent aussi le nettoyage. Or, ce type d'activités permet de générer des marges moins importantes que celles enregistrées dans la restauration collective (3 % au lieu de 5 % environ). Les entreprises clientes connaissent aussi parfois une limite psychologique à confier le nettoyage des sites et la restauration à la même société », explique Peter Backman.

Si les poches de croissance semblent de plus en plus difficiles à cerner, certains événements offriront la possibilité à l'industrie de savourer quelques moments de répit. L'organisation des Jeux olympiques à Londres en 2012 ainsi que celle de la Coupe du monde de rugby de 2015 vont ainsi permettre de redynamiser provisoirement le marché des SRC. Mais la relance durable de l'activité n'est pas attendue pour tout de suite.

Voir pdf pour le tableau.

Peter Backman, directeur général du cabinet d'études d'Horizons for Success

« Face à la saturation du marché, les entreprises ne peuvent plus assurer leur croissance qu'au travers de niches, en optant pour une montée en gamme. »

Les chiffres

14,5 MDS E LA VALEUR DU MARCHÉ GLOBAL EN 2010 - 1,5 % TAUX DE CROISSANCE Estimation réalisée à partir de notre classement

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

La distribution, un marché protéiforme

Dossier

La distribution, un marché protéiforme

La distribution de matières premières et d'équipements en RHD est en pleine évolution. Privilégiant, hier encore, des circuits directs, elle fait de plus en plus appel aujourd'hui à des[…]

01/12/2013 | Alimentation
Face aux chantres du fait-  maison, les restaurateurs restent fidèles

Dossier

Face aux chantres du fait- maison, les restaurateurs restent fidèles

Le succès du snacking fait  des émules

Dossier

Le succès du snacking fait des émules

Réviser les gammes pour résister

Dossier

Réviser les gammes pour résister

Plus d'articles