Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Le recrutement par simulation, une autre façon de dénicher les talents

HÉLÈNE SUAUDEAU

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Depuis 2009, l'enseigne numéro 1 des chaînes thématiques italiennes utilise la méthode de recrutement par simulation (MRS) pour chacune de ses ouvertures d'établissements en franchise et en succursale. Une démarche mise en oeuvre en partenariat avec Pôle Emploi.

150 000 : LE NOMBRE DE CANDIDATS ÉVALUÉS EN FRANCE PAR PÔLE EMPLOI VIA LA MRS ET 47 217 RECRUTÉS EN 2011

Sources : Pôle Emploi et Ristorante Del Arte

 

Un jeune diplômé qui peine à trouver un premier emploi dans son secteur, un chômeur de longue durée sans aucune formation, un senior confronté à un licenciement économique... Aucun d'entre eux n'auraient sans doute songé à postuler chez Ristorante Del Arte (groupe Le Duff) sans la méthode de recrutement par simulation (MRS) développée par Pôle Emploi. Le principe : recruter non pas sur la base de la formation et/ou de l'expérience, mais sur celles des « habiletés » nécessaires pour occuper un poste. En l'occurrence, chez Del Arte, pour exercer les métiers de cuisinier-pizzaiolo et de serveur. « La MRS est un outil remarquable sur le plan sociétal, estime Éric Bacot, directeur des ressources humaines de l'enseigne. Sur un bassin d'emploi, elle permet de mettre en contact candidats et employeurs sans passer par le filtre du CV. » De fait, les habiletés, transférables d'une situation à une autre, peuvent avoir été développées dans le cadre professionnel ou en dehors, et ne transparaissent pas forcément sur le CV.

 

Détecter toutes les qualités

 

17 : LE NOMBRE D'OUVERTURES DE RESTAURANTS DEL ARTE EN 2012 25 : LE NOMBRE DE SALARIÉS RECRUTÉS PAR L'ENSEIGNE GRÂCE À LA MRS À CHAQUE OUVERTURE

Source : Ristorante Del Arte

Éric Bacot distingue les qualités liées à l'organisation du travail (prise d'initiatives, capacité à travailler sous tension ...), aux postures et gestes (manipulation d'objets avec dextérité, aptitudes à effectuer différentes tâches en même temps...), aux actes professionnels (vérification de la qualité, contrôles...) et, enfin, aux relations de travail (travail en équipe, action dans une relation de service...).

« Pour dégager les habiletés nécessaires, nous réalisons des analyses de postes », explique Élisabeth Baron Colin, conseillère pour la MRS au sein de Pôle Emploi Ille-et-Vilaine. Dans le cas de Del Arte, par exemple, son équipe se base sur l'observation du travail et les entretiens avec les salariés réalisés dans les restaurants. « Nous transmettons au niveau national à l'unité chargée d'élaborer les exercices d'évaluation des capacités détectées, en concertation avec l'employeur », poursuit-elle. En précisant : « Cela n'a rien à voir avec l'expérience, qui se traduit par des compétences. »

 

L'implication des futurs franchisés

 

Les plus

  • Des perspectives professionnelles élargies à des métiers ou des secteurs qui ne seraient pas accessibles dans les procédures classiques de recrutement
  • Un recrutement objectif : des critères de sélection mesurables identiques pour tous, donc équitables et transparents
  • Un allègement de la charge de recrutement pour l'employeur - Un vrai révélateur de la motivation des candidats et de leur adhésion aux contraintes du poste
Pôle Emploi passe ensuite une offre d'emploi mentionnant, avec son accord, le nom de l'entreprise, et précisant que le recrutement, ouvert à tous, se fera par la méthode de recrutement par simulation. Les premiers candidats à s'être positionnés sur l'offre d'emploi, dans une limite de cinq candidats pour un poste, seront convoqués à une réunion d'information collective avec l'employeur. Car celui-ci est associé à toutes les étapes du processus. « Notre enseigne a travaillé avec la direction centrale de Pôle Emploi sur le cadrage de la MRS, souligne Éric Bacot. Mais nous avons besoin de l'implication du futur franchisé tout au long du processus de sélection. » Ainsi, avant l'ouverture d'un restaurant Del Arte, c'est ce dernier qui présente l'entreprise et les postes à pourvoir. Frédéric Rodriguez, franchisé de la chaîne depuis 2009, a ouvert trois établissements en dix-huit mois à Dijon et à Besançon. « Il faut être transparent. Il ne s'agit pas de dissuader, mais d'ouvrir les yeux des candidats sur les contraintes d'un métier dont ils n'ont aucune expérience, assure-t-il. Pour les postes de commis de cuisine, il faut insister sur la polyvalence, pour avoir un éventail de salariés susceptibles d'occuper aussi bien les postes pizza que les postes chaud ou dessert. » À l'issue de cette réunion, ne resteront que les candidats réellement motivés pour aller plus loin dans la démarche de recrutement.

 

Tester la motivation des candidats

 

Les moins

  • Un coût élevé pour Pôle Emploi
  • Une méthode difficile à mettre en oeuvre pour des recrutements numériquement faibles
  • Des niveaux d'exigence variables d'une entreprise à une autre, rendant délicates les sessions interentreprises
Ceux qui auront ensuite obtenu, lors des exercices, la note seuil fixée pour chaque poste seront reçus individuellement par le futur franchisé pour un entretien. Là encore, c'est leur motivation qui fera la différence. Pour que l'employeur puisse aider le candidat à l'exprimer, mais aussi déterminer son degré d'adhésion aux contraintes du poste et évaluer son comportement, Pôle Emploi a élaboré un support d'échange baptisé Motival, que les conseillers MRS adaptent à chaque entreprise. « Un entretien sans CV est assez déroutant, pour l'employeur comme pour le candidat », justifie Élisabeth Baron Colin. « Motival permet aussi d'éviter que le franchisé ne refasse une sélection sur la base de la formation et/ou de l'expérience, juge Éric Bacot. La MRS nous amène des salariés dont la motivation est supérieure à la moyenne. » Ils sont ensuite formés dans l'un des 16 restaurants pilote Del Arte en France.

 

Des évolutions rapides

 

Dans le cadre d'une ouverture, l'enseigne engage également quelques professionnels de la restauration, souvent suite à leur candidature spontanée sur son site. Ils constitueront en quelque sorte le noyau dur de cette nouvelle équipe et seront des référents pour leurs collègues débutants, qui ne le restent toutefois pas longtemps. Car chez Del Arte, la promotion interne permet des évolutions très rapides. « Il y a un an, j'ai découvert un métier que je ne connaissais pas du tout, témoigne Ronald Desormus, 36 ans, commis de cuisine au restaurant de Montreuil. Aujourd'hui, le chef de cuisine me forme pour devenir second. » D'ici à deux ou trois ans, cet ancien employé d'une entreprise de transformation de fruits secs, à l'origine sans formation, ambitionne de devenir chef cuisinier. Toujours chez Del Arte. « Désormais, assure-t-il, c'est ma famille. »

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Live et replay
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

[TABLE RONDE] La nécessaire prise en compte des biodéchets

Dossier

[TABLE RONDE] La nécessaire prise en compte des biodéchets

Pour trier et valoriser les déchets, des solutions se mettent en place, des filières se développent. Mieux vaut traiter ce problème aujourd'hui... Car dès le 1er janvier 2016, le seuil sera réduit[…]

13/11/2015 | Les solutionsDébat
Unilever Food Solutions Le gaspillage en question

Unilever Food Solutions Le gaspillage en question

Le distributeur de vin au verre intelligent

Le distributeur de vin au verre intelligent

Tout pour faire le foie gras

Tout pour faire le foie gras

Plus d'articles