abonné

Le Québec délivre son Vis@bio

Jean-François Vuillerme
Le Québec délivre son Vis@bio

La transmission électronique des données, gage de réactivité.

© PHOTO DR

Des spécialistes québécois lancent en France un logiciel d'évaluation en temps réel de la conformité des établissements selon l'approche "5 M", s'inspirant de la méthode HACCP.

En informatisant la visite sur le site, l'inspection, qui associe diagnostic et préconisation, donne encore plus d'efficacité », affirme Serge Sévigny, le patron du cabinet québécois Bio-Contrôle, inventeur de ce système dont le nom Vis@ signifie « Vérification informatisée sécurité alimentaire ».

Un cycle automatisé de A à Z

Toute la procédure d'intervention, hormis l'auditeur (!), est en effet automatisée : de l'entrée des données d'inspection à la remise sur place du rapport de non-conformités et d'actions correctives, puis à leur transmission électronique et à la production des différentes synthèses. Vis@bio calcule même la cote de risques de l'établissement en fonction du nombre de points critiques relevés par l'auditeur, selon une graduation de 5 niveaux. L'inspection s'effectue local par local et selon l'approche des « 5 M » : main d'oeuvre, milieu, matière, matériels, méthode.

« Nous utilisons depuis un an Vis@bio, avec lequel nous suivons, par exemple, les restaurants La Criée », indique Stéphane Baynaud, de HACCP Groupe, distributeur[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD