Le Président Sarkozy réaffirme sa volonté d'obtenir une TVA à taux réduit

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

La veille de la prise de fonction de la présidence française de l'Union européenne pour six mois, Nicolas Sarkozy a rappelé sur France 3 ses priorités d'une Europe concrète et proche des gens. Dans ce cadre, il a eu quelques mots pour la profession en insistant notamment sur sa ferme volonté de défendre le principe d'un taux réduit en restauration. « J'ai bien l'intention que sous présidence française, on arrive à obtenir la TVA à taux réduit », dans la restauration, a-t-il déclaré à la télévision. « Je ne comprends toujours pas pourquoi, il est normal, quand vous allez dans un restaurant sans service, ce qu'on appelle restauration rapide, la TVA est à 5,5, et quand vous allez dans un restaurant où il y a du service à table, la TVA est à 19,6, je ne l'accepte pas », a-t-il ajouté.
Mais comme dans de nombreux domaines, notamment d'ordre fiscal, la France doit obtenir l'aval de ses 26 partenaires. Ce qui est loin d'être fait. Quelques pays, notamment l'Allemagne et le Danemark, sont réticents au principe même de taux réduits.
Alors que le Président de la République rappelait son soutien à une TVA réduite comme il l'avait promis, l'Umih dans un communiqué du 1er juin confirmait elle aussi que la profession tiendrait ses engagements en termes d'emploi, d'investissement et de prix. En précisant que "la modernisation du secteur connaîtra ainsi un nouvel essor. L'économie et le tourisme français en tireront de nombreux bénéfices. La création d'emploi en sera dopée"



Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

L’étau se resserre pour les indépendants. C’est en tous cas la tendance qui se dégage de la dernière enquête trimestrielle de la CPME, dont les résultats spécifiques aux 1414 entreprises de l’hôtellerie-restauration,...

Geranium au sommet du 50 Best

Geranium au sommet du 50 Best

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Tribune

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Plus d'articles