Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Le Parc Astérix lance son Banquet du Rire

La rédaction de Néorestauration
Du 29 juin au 21 juillet le parc de loisirs français accueille une dizaine de compagnies de théatre de rue autour de quatre "banquets" à thème.

Banquets d'été pour le Parc Astérix (1,85 million de visiteurs en 2001), qui accueillera une dizaine de compagnies de théatre de rue du 29 juin au 21 juillet. Celles-ci assureront une cinquantaine de représentations par jour autour de quatre espaces "banquets" dédiés au rire et aux plaisirs gustatifs. Au programme: la mise en bouche du matin (concours de grimaces), les hors-d'oeuvre du midi (course poursuite des cuisiniers du rire, cracheurs de chocolat, distribution de crêpes, livreur de pièces montées, surprise en chantilly) et desserts sous forme de pot de l'amitié et de "salsa gauloise". Baptisée Banquet du Rire et réalisée grâce au parrainage de Charal, Fanta et Fuji, cette opération permettra également de gagner des cadeaux.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Live et replay
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Les grossistes en boissons réclament un véritable plan de survie pour la filière CHR

Les grossistes en boissons réclament un véritable plan de survie pour la filière CHR

"Les grossistes en boissons saluent les récentes annonces quant aux aides apportées aux entreprises durement impactées par la crise sanitaire. Elles étaient nécessaires mais sont toutefois insuffisantes.[…]

Uber Eats reverse 1 million d’euros aux restaurateurs indépendants partenaires grâce à l’opération #SupportersDeNosRestos

Uber Eats reverse 1 million d’euros aux restaurateurs indépendants partenaires grâce à l’opération #SupportersDeNosRestos

Florette partenaire de la start-up Phenix pour ses stocks invendus

Florette partenaire de la start-up Phenix pour ses stocks invendus

2 professionnels sur 3 craignent d’avoir à fermer leur établissement

2 professionnels sur 3 craignent d’avoir à fermer leur établissement

Plus d'articles