informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

Le marché du sushi passé au crible

Publié le

| |

Le marché du sushi passé au crible

© Sushi Shop

Dans son étude, VRDCI  a choisi de revenir sur le positionnement des acteurs du secteur du sushi en France et notamment sur celui de Sushi Shop, Planet Sushi, Matsuri etc. Le secteur de la restauration japonaise et plus spécifiquement du sushi est en plein essor en France. S’il est représenté par de nombreux acteurs à dimension locale, des entreprises ont opéré un développement à dimension nationale, voire internationale. Parmi ces dernières comptent des franchises telles que Matsuri, Sushi Shop, Planet Sushi.

 

« Nous avons ainsi choisi de questionner ce secteur sur Google, d’une part pour évaluer l’intérêt des internautes pour ce type de restauration, et d’autre part pour identifier le positionnement sur l’Internet d’acteurs en plein essor sur le marché français » ajoute VRDCI.

L’AUDIT DE VISIBILITÉ

662 mots clés non exhaustifs disposant d’une dimension locale majeure

Plus de six cent mots clés ont été sélectionnés. Si cette sélection est loin d’être exhaustive, elle n’en permet pas moins d’identifier les termes blockbusters. De nombreux mots clés disposent d’une dimension locale : sushi paris, restaurant japonais paris, etc. 

6 sites audités

Loin de représenter la diversité des acteurs présents localement, notre sélection vise à identifier le positionnement d’acteurs disposant d’une implantation nationale majeure. Nous avons ainsi opté pour des franchiseurs, disposant d’un maillage national en développement croissant. Voici les sites audités :

www.sushishop.fr

www.planetsushi.fr

www.matsuri.fr

cotesushi.com

www.osushi.fr

www.eatsushi.fr

L’INTÉRÊT DES INTERNAUTES POUR CE TYPE DE RESTAURATION SUR GOOGLE

D’après les volumes de recherches que nous renvoie l’outil Google Keyword Planner, nous pouvons constater que le seul terme sushi, avec 40500 recherches mensuelles, constitue de loin un blockbuster et permet à lui seul de souligner l’attrait des internautes pour cette thématique.

Le terme sushi toulouse, avec 2400 recherches mensuelles exactes devance celui de sushi paris, avec 1900 recherches/mois. Néanmoins, le terme restaurant japonais paris avec 5400 recherches exactes mensuelles sur Google est autant recherché que le terme généraliste restaurant japonais.

Ces différents éléments mettent en avant :

Des volumes de recherches des plus attractifs et donc un intérêt plus que certain des internautes pour cette thématique.
À eux seuls, les 660 termes analysés, bien que non exhaustifs, peuvent générer jusqu’à 93317 visites naturelles par mois.

La prédominance des recherches géolocalisées, sur les termes généralistes.
En dehors de restaurant japonais et sushi, nombres des termes blockbusters du secteur du sushi sont géolocalisés :
- restaurant japonais paris (5400 recherches/mois),
- sushi paris, sushi lyon, sushi montpellier (1900 recherches/mois), etc.
Les termes géolocalisés se trouvent par ailleurs être attractifs sur l’ensemble de la longue traine.

Le succès des termes dérivés de restaurant japonais
Si le terme sushi et ses dérivés ont la côte, les termes dérivés de restaurant japonais rencontrent un succès important, notamment lorsqu’ils sont associés à Paris. Outre restaurant japonais paris faisant état de 5400 recherches/mois sur Google, on retrouve meilleur restaurant japonais paris et japonais paris à 880 recherches/mois.

Ces différentes observations nous permettent de souligner l’attrait des internautes pour la restauration japonaise et les sushis. Elles permettent également de souligner l’importance des termes géolocalisés, lesquels prennent largement le pas sur les termes généralistes, que ce soit en tête comme en queue de longue traine. Les acteurs ont donc tout intérêt à se positionner dans les résultats naturels sur ces thématiques, et à ne pas négliger l’importance de l’implantation de leurs franchises.

LE POSITIONNEMENT DES ACTEURS AUDITÉS

Un potentiel qui reste à exploiter

Les deux acteurs disposant de la visibilité naturelle la plus importante dans le secteur du sushi sont www.sushishop.fr avec 28,38% de visibilité et www.planetsushi.fr avec 23,47%. Si ces derniers disposent d’un positionnement confortable, devançant largement leurs concurrents, ils sont loin d’exploiter tout le potentiel de visites des mots clés analysés.

Aucun acteur ne semble ainsi disposer d’un positionnement hégémonique. Comment l'expliquer ?

Le positionnement de Sushi Shop et  Planetsushi

www.sushishop.fr et www.planetsushi.fr sont respectivement 1er et 2ème sur le terme sushi, représentant à lui seul 40500 recherches par mois sur Google.

1er sur sushi toulouse, sushi lyon, sushi marseille, livraison sushi, sushi bordeaux, japonais livraison, sushi strasbourg et de nombreux autres mots clés situés en tête comme en queue de longue traine, le site www.planetsushi.fr dispose d’un positionnement avantageux en première page de Google de nombreux mots clés.

Il n’en reste pas moins absent de la première page de termes dérivés de restaurant japonais tels que restaurant japonais paris, restaurant japonais lyon, restaurant japonais bordeaux. La prédominance des recherches géolocalisées impacte par ailleurs le positionnement des sites. Planet Sushi ne dispose en effet pas encore d’implantation dans les villes de Rennes, Montpellier, Grenoble, etc. ce qui justifie le déficit de visibilité en 1ère page des termes sushi montpellier, sushi rennes ou sushi grenoble.

www.sushishop.fr quant à lui bénéficie d’un positionnement confortable sur les termes généralistes, mais en demi-teinte sur les termes géolocalisés. La société n’exploite par ailleurs pas suffisamment les termes de la queue de la longue traine.

La prédominance des recherches géolocalisées des internautes est donc en partie à l’origine du potentiel non exploité de visites naturelles.

Des acteurs largement déficitaires

Néanmoins, si la géolocalisation peut en partie expliquer ce déficit, elle ne permet pas de justifier le positionnement en demi teinte de www.eatsushi.fr (3,59%%), de même la visibilité quasi nulle d’acteurs tels que cotesushi.com, www.matsuri.fr ou encore www.osushi.fr. Ces acteurs se trouvent distanciés par des sites tels que www.cityvox.fr, www.linternaute.com, www.lafourchette.com ou encore www.tripadvisor.fr. Ce déficit s’explique par un manque de visibilité sur les termes générant le plus de trafic, comme sur les mots clés de la queue de la longue traine.

 

 

Pour consulter l'étude :
http://www.referencement-vrdci.com/rubrique/actualite/audit-google-secteur-sushi.php

Réagissez à cet article

*Informations obligatoires

Donnez votre avis

 

Vos événements et formations

26 septembre 2019

La RHD à l’heure du Healthy

Paris

Tous les événements et formations

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus