Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Le marché des séminaires progresse de 1,8 % en 2006

Paul Fedele
Selon l'étude Bedouk/Coach Omnium sur le tourisme d'affaires, le marché poursuit sa reprise amorcée en 2004. Evalué à 8,8 milliards d'euros, il a progressé de 1,8 %. 17 % des dépenses sont consacrées à la restauration.
Après un trou d'air en 2003 qui avait vu le marché du tourisme d'affaires s'effondrer de 3,2 % après des années d'euphorie, la tendance, bien orientée depuis trois, se confirme en 2006 à + 1,8 % avec un volume d'affaires estimé à 8,8 milliards d'euros. Cette évolution, selon le cabinet spécialisé, est à la fois à mettre sur le compte des augmentations de prix des prestataires mais aussi des budgets engagés par participants. Marc Watkins, PDG de Coach Omnium précise que si 46 % des dépenses sont consacrées au séjour hôtelier, 17 % reviennent à la restauration. "Bien que la restauration pèse moins que d'autres postes dans les critères de choix d'un séminaire, en revanche, confie Marc Watkins elle constitue dans bien des cas la première source de réclamation post-manifestation. Les organisateurs recherchent avant tout une prestation équilibrée et rapide pour le déjeuner et plus festive pour le dîner".
Selon cette enquête, l'hôtel reste le premier lieu pour se réunir et les établissements 4 étoiles montent en flèche comme endroit privilégié (ils passent de 51,9 % en 1999 à 74 % en 2006) même si les centres de séminaires ou Palais des congrès ont eux aussi gagné plus de 20 points à 38,5 %.
Le passage aux 35 heures a profondément modifié l'organisation des séminaires qui se concentrent surtout les mardis et jeudis pour un budget moyen en augmentation de 7 % par participant. Les séminaires résidentiels de 2 jours (1 nuité) sont en forte augmentation (55 % contre 39 % en 1997) au détriment des formats 3 jours. Près d'un séminaire résidentiel sur deux est organisé avec un budget de 230 € et plus par participant et par jour (8 séminaires sur 10 sont au-delà des 151 €). Pour les journées d'études, 32,1 % des entreprises précisent consentir un budget compris entre 61 et 90 euros.
 
Le salon professionnel Bedouk dédié au tourisme d'affaires, se tiendra les 24 et 25 janvier à la Porte de Versailles. Il réunira 638 exposants. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Le Cordon Bleu renforce son positionnement sur l’hôtellerie de luxe et la gastronomie internationales

Le Cordon Bleu renforce son positionnement sur l’hôtellerie de luxe et la gastronomie internationales

Dans un secteur des voyages et du tourisme en pleine croissance (3,9% de croissance au niveau mondial en 2018), le Cordon Bleu Paris lance, en partenariat avec l'Université Paris Dauphine-PSL, un MBA in International Hospitality and[…]

Club Med forme des chefs de partie

Club Med forme des chefs de partie

Un brunch très travaillé à l'Hôtel du Louvre

Un brunch très travaillé à l'Hôtel du Louvre

Le petit-déjeuner, un incontournable des séjours hôteliers

Le petit-déjeuner, un incontournable des séjours hôteliers

Plus d'articles