Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Le lycée hôtelier Guillaume Tirel se met à l’agriculture urbaine, avec Merci Raymond

YANNICK NODIN

Sujets relatifs :

,
Le lycée hôtelier Guillaume Tirel se met à l’agriculture urbaine, avec Merci Raymond

Former à la saisonnalité des produits et à l’intérêt de l’agriculture urbain, c’est tout l’objet du partenariat noué entre la startup Merci Raymond et le lycée hôtelier Guillaume Tirel, dans le 14ème arrondissement parisien. Dans un premier temps, la startup va aménager trois espaces extérieurs au sein de l'établissement, en y installant deux potagers pédagogiques et une pergola comestible. Il s’agira ensuite, pendant un an et en collaboration avec les enseignants, de construire et animer pendant un an un programme d'ateliers pédagogiques alliant jardinage et cuisine, auprès des élèves du lycée. Cinq classes de l'établissement pourront ainsi participer à minima à deux de ces ateliers. A terme, l’objectif est que ces derniers puissent cultiver leurs propres aromates, baies et fleurs et les utiliser lors de leurs cours de cuisine.

 

Détail des aménagements :

Création d'une pergola comestible de 35m2 située à l'entrée extérieure du lycée, avec notamment un objectif esthétique. Outre cette structure en bois, construite avec du mobilier recyclé, Merci Raymond va installer des jardinières en bois comprenant des plantes grimpantes ornementales (glycines, chèvrefeuille, jasmin et rosier de Banks lutea) et comestibles (houblon, vigne, kiwi...).

Création d'un potager vertical de 13,2m2 dans la cour de récréation pour la récolte d'herbes aromatiques par les élèves. Ce potager comprend 11 palettes recyclées dans lesquelles seront installées 6 mini jardinières. Au total ce n'est pas moins de 120 plants d'herbes aromatiques qui seront plantés, soit 11 espèces différentes d'aromates (basilic, coriandre vietnamienne, estragon mexicain, menthe chocolat, livèche...).

Remise en état d'un potager de 24m2 dédié aux arômes du vin, sur la terrasse extérieure de l'établissement. Cet espace vient en complément des cours de la section œnologique du lycée. La startup, avec la collaboration des professeurs, a réaménagé l'espace qui est composé de 4 bacs de 6m2. Des aromates en lien avec les saveurs du vin vont être plantées, ainsi qu'une dizaine de pieds de vigne.

 


 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Live et replay
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

L'Institut Culinaire de France, dédié aux métiers du sucré, ouvrira en 2020

L'Institut Culinaire de France, dédié aux métiers du sucré, ouvrira en 2020

Dans un secteur de l’hôtellerie-restauration en tension sur la main-d’œuvre, le profil de chef pâtissier est parmi l’un des plus difficiles à trouver. Un constat valable en France, comme à[…]

Les Experts reviennent à l’École Médéric

Les Experts reviennent à l’École Médéric

L’école hôtelière Médéric joue la carte nippone

L’école hôtelière Médéric joue la carte nippone

Inscriptions ouvertes pour le gala annuel des anciens élèves de Ferrandi

Inscriptions ouvertes pour le gala annuel des anciens élèves de Ferrandi

Plus d'articles