Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Le Guide Michelin livre son palmarès 2020

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le Guide Michelin livre son palmarès 2020

Parce qu’il est écrit pour les clients, mais aussi, et peut-être surtout, lu par les chefs, le Guide Michelin apporte à chaque édition son lot d’ascenseur émotionnel. La déconvenue d’abord, et c’est un euphémisme, pour l’équipe de Christophe Müller, avertie dix jours avant que le palmarès 2020 du Guide rouge ne soit dévoilé de la perte de la 3ème étoile pour l’Auberge du Pont-de-Collonges, le restaurant mythique de Paul Bocuse, décédé en janvier 2018. La révision de la carte, combinant les intemporels de Monsieur Paul à des propositions plus actuelles, est peut-être arrivée trop tardivement pour les inspecteurs du Guide. Mais, puisque désormais « Les étoiles du guide Michelin ne s’héritent pas, elles se méritent », selon Gwendal Poullennec, le directeur du guide, rendez-vous est déjà pris pour le palmarès 2021.

Mais ce lundi, c’est aussi la joie qui était de sortie, avec la consécration de trois nouveaux restaurants, auréolés de trois étoiles en 2020 : le restaurant éponyme de Christopher Coutanceau, à La Rochelle, L’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence, qui renoue avec sa 3ème étoile sous la houlette de Glenn Viel, quelques 30 ans après l’avoir perdue, Kei Kobayashi enfin, et sa table parisienne. Onze tables ont par ailleurs reçu une deuxième étoile, dont le retour remarqué de Stéphanie Le Quellec, au piano de La Scène, celui de l’Atelier de Joël Robuchon et du Taillevent, et 49 établissements ont accédé à leur premier macaron. Au total, 628 restaurants en France sont désormais étoilés en France, contre 632 en 2019.

A noter enfin cette année l’apparition d’un nouveau pictogramme récompensant les acteurs de la gastronomie durable, qui contrairement à l’édition 2019, ne vient plus récompenser un chef, mais met en avant une liste de 50 établissements.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Une carte interactive du bien-manger durant le confinement

Une carte interactive du bien-manger durant le confinement

« La nourriture n’est pas une marchandise, c’est un bien culturel qui relie les hommes et toute la biodiversité du vivant » rappelle joliment le Collège Culinaire de France. Né de[…]

Covid-19 : salariés et employeurs de la branche exonérés des cotisations santé et prévoyance

Covid-19 : salariés et employeurs de la branche exonérés des cotisations santé et prévoyance

Loyers en centre commerciaux : des enseignes de restauration lancent une action commune avec Gouache Avocats

Loyers en centre commerciaux : des enseignes de restauration lancent une action commune avec Gouache Avocats

« Entrer dans une routine de crise serait déjà un premier pas »

« Entrer dans une routine de crise serait déjà un premier pas »

Plus d'articles