Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Le groupe PepsiCo: étendre la mise en place de pratiques agricoles régénératrices sur 28 millions d'hectares d'ici à 2030

ENCARNA BRAVO
Le groupe PepsiCo: étendre la mise en place de pratiques agricoles régénératrices sur 28 millions d'hectares d'ici à 2030

Les efforts de l'entreprise devraient permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre d'au moins 3 millions de tonnes d'ici 10 ans. L'engagement de PepsiCo en faveur de l’agriculture vise également à améliorer les revenus des acteurs au sein de sa chaîne d'approvisionnement agricole et à garantir un approvisionnement durable de ses matières premières

L’entreprise mettra l’accent sur les trois objectifs suivants :

 

  1. Étendre l’adoption de pratiques agricoles régénératrices sur plus de 2,8 millions d’hectares dans le monde, soit près de 100 % des terres utilisées pour les cultures et les matières premières utilisées dans les produits de l’entreprise. Ces efforts devraient permettre une réduction nette d'au moins 3 millions de tonnes d'émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030.

Avec près d’une décennie de progrès grâce au Sustainable Farming Program (SFP), PepsiCo va continuer à collaborer avec des agriculteurs dans 60 pays pour les soutenir dans l’adoption de pratiques ayant un impact positif sur les sols.

 

  • En Europe, l’agriculture de précision jouera un rôle complémentaire et déterminant sur le sujet. Elle fournira des mesures et des informations qui encourageront les agriculteurs à se développer tout en utilisant moins de ressources naturelles. Avec la marque Quaker, PepsiCo a déjà créé l’initiative « Opti-Oat », qui s’appuie sur plus d'un million de points de données pour aider les agriculteurs à cultiver une « avoine parfaite », c’est-à-dire une avoine à la fois productive et durable.

 

  • Un autre exemple pour les cultures de pommes de terre, l’entreprise s’appuiera davantage sur sa technologie iCrop, utilisée en Europe. Grâce à cette technologie, les agriculteurs peuvent comprendre les performances des cultures et déterminer la quantité appropriée d’eau et d’engrais à utiliser. Cette technologie permet également de reconstruire la matière organique dans les sols et de réduire les émissions. Au Royaume-Uni, la marque de chips Walkers (sous le nom de Lay’s en France) a récemment mis en place un programme de recyclage des pommes de terre. Les pelures de pommes de terre servent à fabriquer un engrais riche en nutriments à faibles émissions de carbone. Ce programme devrait permettre de réduire les émissions de carbone de la marque pour la culture de pommes de terre de 70 %. L’utilisation de cet engrais est testée par les agriculteurs au Royaume-Uni cette année et le sera dans les autres cultures de pommes de terre en Europe à partir de l’année prochaine.

 

 

  1. Améliorer les revenus de plus de 250 000 personnes de la chaîne d’approvisionnement agricole et soutenir en particulier l’autonomie financière des femmes.

 

PepsiCo concentrera ses efforts sur les communautés agricoles les plus vulnérables de sa chaîne de valeur mondiale, notamment les petites exploitations, les travailleurs agricoles, les femmes et les agriculteurs appartenant à des minorités. Avec le Sustainable Farming Programme, PepsiCo travaille déjà directement avec ses partenaires agricoles afin de partager avec eux des connaissances et des pratiques qui favorisent la rentabilité et la productivité.

 

  • Dans les pays comme la Russie, la Turquie, l’Ukraine et la Roumanie, PepsiCo met tout en œuvre pour créer une inclusion financière pour les cultivateurs de pommes de terre. L’entreprise les soutient en mettant à leur disposition des sources de revenus et des paiements anticipés afin qu’ils puissent acheter des engrais et des tubercules.

 

  1. Utiliser 100 % de matières premières issues de sources durables, aussi bien pour ses cultures directes (pommes de terre, maïs, avoine, oranges), que pour les cultures essentielles de ses fournisseurs, comme les huiles végétales et les céréales.

 

Cette approche est déjà en cours en Europe. En Hongrie, en Ukraine et en Russie, PepsiCo lance des programmes collaboratifs avec ses fournisseurs, afin de mettre l’accent sur des pratiques d’approvisionnement durables en ce qui concerne l’huile de tournesol. Ces initiatives ont pour but d’améliorer les récoltes, de réduire les ressources utilisées, d’améliorer la santé des sols et de mettre en place des cultures plus productives, dans un effort pour limiter l’impact sur l’environnement.

 

À la fin de l’année 2020, 100 % des cultures directes de PepsiCo étaient issues de sources durables dans 28 pays. Au niveau mondial, près de 87 % des cultures directes sont déjà issues de sources durables

 

« Nos cultures doivent être résilientes face au changement climatique et cultivées de manière à avoir un impact positif sur la planète. Un défi qui ne pourra se relever sans la collaboration, l'accélération et la transformation des pratiques agricoles à l’échelle de la filière », a déclaré Silviu Popovici, PDG de PepsiCo Europe. « Pour accélérer la mise en place de ces pratiques, il nous faut soutenir davantage nos partenaires agricoles et des technologies vertes optimales. La révolution numérique est en cours dans les exploitations agricoles. Dans de nombreux pays, nos partenaires agricoles ont bien compris le rôle essentiel des données pour tendre vers des pratiques plus efficaces et plus durables. »

PepsiCo soutient la mise en place de normes et de mesures en faveur de l'agriculture régénératrice à l'échelle du secteur. En parallèle, le groupe s’engage à mesurer les progrès effectués en matière d’agriculture en effectuant un suivi régulier des terres et des personnes impliquées dans cette initiative, ainsi qu’un suivi d’impact de ses objectifs autour de la santé et la fertilité des sols, la réduction des émissions de GES et la séquestration du carbone, la santé des bassins hydrographiques, la biodiversité et les revenus des agriculteurs. PepsiCo travaille en partenariat avec des organisations réputées tel que le Fonds mondial pour la nature (WWF) afin d’établir des normes et des indicateurs en matière d’agriculture régénératrice dans l’ensemble du secteur. 

 

« Mobiliser l’ensemble de la chaîne d'approvisionnement est nécessaire si nous voulons transformer le système alimentaire, réduire les émissions de carbone, préserver la qualité de l’eau, restaurer la biodiversité et améliorer les moyens de subsistance », a déclaré Sheila Bonini, vice-présidente senior de l'engagement du secteur privé au Fonds mondial pour la nature. « La démarche de PepsiCo en faveur des chaînes d'approvisionnement agricoles est un engagement positif à la fois pour l’environnement mais également pour les communautés, et le WWF se réjouit de travailler avec PepsiCo sur le déploiement à large échelle de son programme ambitieux en faveur de l'agriculture régénératrice ».

 

L’accélération du déploiement de pratiques agricoles régénératrices et durables constitue une étape majeure dans l’ambition de PepsiCo d’anticiper de 10 ans son agenda climatique en réduisant de plus de 40% ses émissions de gaz à effet de serre sur l’ensemble de sa chaîne de valeur d’ici 2030 pour atteindre la neutralité carbone en 2040.  

 Source : Commission européenne https://ec.europa.eu/environment/soil/index_en.htm

 En 2020, PepsiCo a atteint son objectif de s’approvisionner en sucre de canne durable certifié Bonsucro à 100 % et à utiliser plus de 99 % d’huile de palme certifiée RSPO (les engagements que PepsiCo a pris sont stricts : pas de déforestation, pas d’extraction de tourbe, pas d’exploitation d’autochtones, de travailleurs et de communautés locales.)

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Bridor et Garden Gourmet s'associent sur une gamme de snacking flexitariens

Bridor et Garden Gourmet s'associent sur une gamme de snacking flexitariens

Association intéressante entre Bridor, leader dans la fabrication de produits de boulangerie premium, et Garden Gourmet, spécialiste chez Nestlé des produits végans et/ou végétariens. Face à la[…]

La plateforme digitale Typica met en relation producteurs et torréfacteurs

La plateforme digitale Typica met en relation producteurs et torréfacteurs

Douceur exotique chez Amand Traiteur

Douceur exotique chez Amand Traiteur

La Fédération Française des Spiritueux se mobilise pour donner un accès simple et transparent aux caractéristiques des produits

La Fédération Française des Spiritueux se mobilise pour donner un accès simple et transparent aux caractéristiques des produits

Plus d'articles