Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Le Groupe Flo aborde l'avenir avec sérénité

La rédaction de Néorestauration
Le Groupe Flo a enregistré une croissance soutenue de son activité au cours de l'année 2007 avec une hausse de chiffre d'affaires de 9 % à 380 M€. Si l'exercice a été marqué par la poursuite d'un fort développement comprenant 28 ouvertures et reprises, il a aussi pâti des mouvements sociaux dans les transports qui ont perturbé le quatrième trimestre. « Cela nous a coûté 2 points de croissance sur le T4 », a ainsi commenté Dominique Giraudier, président du directoire de Groupe Flo, en présentant les résultats de ce matin, devant la presse et les analystes financiers.

Le groupe a réalisé un résultat opérationnel de 33 M€ représentant 8,7 % de son chiffre d'affaires. Cette croissance de l'activité se traduit par un résultat net annuel de 19 M€ du fait d'une imposition à taux normal, après avoir imputé l'intégralité de ses crédits d'impôts l'année précédente.
Au cours de l'année 2007, le groupe a poursuivi son développement et a ouvert ou acquis 28 nouveaux restaurants :
? 20 restaurants Hippopotamus dont 13 en propre et 7 franchises,
? 5 brasseries dont la brasserie les « Armes de Bruxelles » et 2 restaurants à l'enseigne de « Taverne de Maître Kanter » à la suite du rachat de la marque en juin 2007,
? 3 restaurants Tablapizza dont 2 en propre.
Perspectives d'avenir
En 2008, Flo poursuivra son plan de développement, en propre comme en franchise, sur toutes ses marques avec un projet d'une quarantaine d'ouvertures dont une quinzaine en franchise. Ce plan sera adapté en fonction de l'évolution du contexte économique des prochains mois. "Nous pensons que la franchise est tout à fait adaptée à ce type de métier", souligne Dominique Giraudier
Les résultats du premier semestre devraient être pénalisés par la concentration de ce programme d'ouvertures. Toutefois, ce développement sera rentable dès 2008 et viendra compenser partiellement le manque à gagner lié à la suppression des aides HCR. estimé à un montant annuel de 8 M€. 
« Nous enregistrons de nouvelles performances supérieures à nos objectifs, qui consacrent les choix stratégiques du positionnement de nos enseignes et la gestion maîtrisée du développement par nos équipes. La suppression brutale par les pouvoirs publics des aides HCR au secteur de la restauration nous pénalise lourdement et pèsera sur le niveau de recrutement. Elle nous impose un nouveau challenge et Groupe Flo se fixe comme objectifs de compenser la perte de ces allègements par la mise en place d'actions tant sur le plan commercial que sur la gestion, combinée à la poursuite de notre développement », estime Dominique Giraudier.
Le groupe, qui espère par ailleurs massifier les achats de Convergence Achats (centrale commune avec Disney) à hauteur de 200 M€, aborde donc l'avenir avec sérénité mais aussi réalisme et prudence.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Palmares Gault & Millau : Hugo Roellinger élu cuisinier de l’année 2022

Palmares Gault & Millau : Hugo Roellinger élu cuisinier de l’année 2022

    "Ce (grand) cru 2022 du Gault&Millau est terriblement en phase avec son temps. La relève du patrimoine gastronomique français est là ! "Assurent Valdislav Skvortsov (Président Directeur[…]

30/11/2021 | PortraitsConcours
La grande famille CHR a rendez-vous dès demain à Exp’Hôtel à Bordeaux

La grande famille CHR a rendez-vous dès demain à Exp’Hôtel à Bordeaux

Clique mon Resto : Le numérique sur un plateau

Clique mon Resto : Le numérique sur un plateau

L'Institut Paul Bocuse et INRAE signent un accord au service de l’alimentation durable hors domicile

L'Institut Paul Bocuse et INRAE signent un accord au service de l’alimentation durable hors domicile

Plus d'articles