Le Crous de Montpellier mise sur le développement durable

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

Le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires de Montpellier se préoccupe des questions environnementales depuis plusieurs années et réduit notamment les consommations d'énergie.
Réduire les consommations d'énergie et maîtriser l'utilisation des fluides sont des préoccupations environnementales prises en compte par le Crous de Montpellier. Lors de la réhabilitation du bâtiment 3 de la cité universitaire de la Colombière (transformation de 154 chambres en 144 chambres de 10 m² et 10 studios), des panneaux photovoltaïques ont été installés. Ils produisent une énergie directement réinjectée dans le réseau électrique du Crous et font office de brise-soleil avec une isolation par l'extérieur. Par ailleurs, des capteurs solaires thermiques produisent la moitié de l'eau chaude sanitaire. Ces installations allègent la facture d'électricité et la dépendance aux énergies fossiles. L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) et la Région ont financé ces réalisations à hauteur de 110 000 €.