Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Le commerce de gros tire la sonnette d’alarme

YANNICK NODIN
Le commerce de gros tire la sonnette d’alarme

« Point de rupture », « naufrage », « au bord du précipice »… Les termes choisis par les entreprises grossistes spécialisées dans l’approvisionnement de l’hôtellerie, la restauration et l’évènementiel sont forts, et révélateurs d’une situation délicate : si 85% de ces entreprises restent exclues des aides accordées au titre du fonds de solidarité modifié le 14 janvier dernier, leur perte de chiffre d’affaires moyenne est estimée à 40% sur 2020, sans meilleure perspective pour 2021. Au moment où les mesures d’aides aux charges fixes sont en discussion à Bercy, le commerce de gros, par les voix de la Fédalis 200 entreprises, fournisseurs en produits alimentaires, 10 Mds € de chiffre pour 25 000 salariés ; de Culture Viande, 320 entreprises dans les métiers de l’abattage-découpe-élaboration et commerce en gros des viandes, (50 000 salariés, pour un chiffre d’affaire global de 20 Mds €.), de la FENNTISS, qui regroupe les négociants transformateurs ou éditeurs en textile, et SYNDDEPI, Syndicat des entreprises de distribution de produits d'épicerie, tire la sonnette d’alarme. Selon ces organisations professionnelles, ce ne sont pas moins de 100 000 emplois qui, faute d’un accompagnement plus poussé, seraient menacés. Les entreprises réclament notamment l’accès à la nouvelle aide aux charges fixes en cours de formulation, sans condition quel que soit le niveau de chiffre d’affaires (grand ou petit, car les PME comptent aussi) ; un accès proportionnel, dès 30% de perte de CA, au fonds de solidarité et aux exonérations de charges pour les fournisseurs de l’hôtellerie / restauration ; la poursuite enfin de l’accès au régime de chômage partiel préférentiel aussi longtemps que les fermetures perdureront.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Les ventes d’équipement pour la restauration et la blanchisserie ont reculé de 19% en 2020

Les ventes d’équipement pour la restauration et la blanchisserie ont reculé de 19% en 2020

On connaît désormais l’impact précis de la crise sanitaire sur les ventes d’équipements pour la restauration hors-domicile & la blanchisserie. Selon l’ObservatoirePromocuisines/Syneg,  les[…]

25/02/2021 | Equipements
Etude : La coopérative agricole, entre image d’Epinal et économie de marché

Etude : La coopérative agricole, entre image d’Epinal et économie de marché

OFermier s’ouvre aux restaurateurs

OFermier s’ouvre aux restaurateurs

Présentation de la Collection Glaces-Pâtisseries 2021 de La Compagnie des Desserts

Présentation de la Collection Glaces-Pâtisseries 2021 de La Compagnie des Desserts

Plus d'articles