Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Le CHR adopte progressivement « l'éco-attitude »

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

, ,
En plein Grenelle de l'environnement, l'Umih annonce accueillir avec satisfaction la prise de conscience des impératifs du développement durable. L'organisation professionnelle précise toutefois que les contraintes doivent être réalistes et pragmatiques. « On ne peut pas détruire les bâtiments existants. Les efforts doivent être intégrés progressivement d'un point de vue culturel et financier afin d'être appliqués avec réalisme, dans le temps », précise un communiqué de l'Umih, rappelant que les entreprises du secteur des cafés, hôtels, restaurants, discothèques forment un secteur très hétérogène. 90 % d'entre eux sont des très petites entreprises de moins de 10 salariés.
Des groupes tels qu'Accor ou Louvre Hotel qui adhèrent également à l'Umih ont depuis de nombreuses années emprunté le chemin du développement durable. Et le syndicat, de préciser qu'ils sont des « locomotives et montrent la voie à ceux qui s'engagent, de plus en plus nombreux, dans une politique plus soucieuse de l'environnement ».

Selon l'organisation professionnelle, la sensibilisation doit être proportionnelle à la taille et aux moyens de chaque entreprise. L'Umih entreprend une démarche spécifique pour entraîner toutes les entreprises du secteur vers une Eco-attitude pour laquelle la motivation première est économique puisqu'à moyen terme elle doit générer des économies qui permettent de rentabiliser les investissements écologiques. En outre, elle stipule qu'une image « écologique » sera de plus en plus un atout commercial et concurrentiel pour attirer les clients puisque ces derniers sont de plus en plus sensibles à : l'environnement, à une alimentation « de plaisir » respectueuse du corps et de la nature, à des conditions de vie et de travail adaptées à la santé physique et psychologique.
A cet effet, l'Umih propose 3 démarches pérennes d'information et de formation permanente en partenariat avec l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). Une affiche simple et ludique sous forme de bande dessinée sera envoyée à l'ensemble des exploitants du secteur. Elle indiquera les réflexes durables pour valoriser son entreprise, café, hôtel, restaurant ou discothèque. Une charte est proposée aux exploitants afin de sensibiliser les clients et le personnel. Enfin, 2 démarches plus engagées sont proposées aux hôteliers : l'Ecolabel européen et la Clé verte. Ces supports seront intégrés aux formations délivrées par Umih-formation dans toutes les sessions obligatoires auxquels participent tout au long de l'année les cafés, hôtels, restaurants pour l'obtention du permis d'exploitation (loi du 31 mars 2006 entrée en vigueur mi-2007). Pour ceux qui seront intéressés par un module de formation « développement Durable », l'organisme mettra en place une session spécifique dans les semaines à venir.                        

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

METRO France soutient l’association "Tout le monde contre le cancer"

METRO France soutient l’association "Tout le monde contre le cancer"

A l’occasion du festival food Taste of Paris qui se tiendra du 16 au 19 septembre prochain, METRO France ouvre un restaurant éphémère dont l’intégralité des recettes sera reversée au profit[…]

Umih – Une petite avancée supplémentaire sur le terrain des litiges avec les assureurs

Umih – Une petite avancée supplémentaire sur le terrain des litiges avec les assureurs

Jean-Philippe André prend la présidence de l’Ania

Jean-Philippe André prend la présidence de l’Ania

Secours Populaire et Just Eat lancent l'opération solidaire "Bien manger pour tous"

Secours Populaire et Just Eat lancent l'opération solidaire "Bien manger pour tous"

Plus d'articles