Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Le Calendre consacré par le Michelin Italie 2003

Patricia Cecconello
Après Al Sorriso à Soriso et Dal Pescatore à Canneto Sull'Oglio, c'est au tour du restaurant Le Calendre à Rubino de remporter un troisième macaron.

L'édition 2003 du guide Michelin Italie consacre le talent Massimiliano Alajmo. Le chef du Calendre, appartient à une famille qui travaille dans la restauration depuis plusieurs générations. Son arrière-grand-mère Carlotta tenait déjà une trattoria, de même que son grand-père Francesco tandis que son second grand-père Vittorio repris au lendemain de la guerre la brasserie Moretti à Udine, puis l'hôtel-restaurant Aurora à Rubano. Sa mère Rita, obtint, elle-même deux macarons dans le Michelin 1992 pour la cuisine du Calendre. Né à Padoue en 1972, Massimiliano, dit Max, est diplômé de l'école hôtelière d'Abano Terme. Il a fait ses classes auprès d'Alfredo Chiocchetti, de Marc Veyrat et de Michel Guérard avant prendre en main la direction du restaurant crée par ses parents. En 1996, il remporte deux étoiles à l'âge de 25 ans, ce qui lui vaut d'être surnommé le Mozart de la gastronomie au-delà des Alpes.
Trois restaurants obtiennent, par ailleurs, un second macaron : le Mullinazzo à Villafrati,  le Flipot à Torre Pellice et le Sadler à Milan. En revanche Il Luogo di Aimo e Nadia à Milan et le Dolada à Milan sont rétrogradés, de deux à une étoile.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Le Foie Gras au déjeuner de Pâques des soignants

Le Foie Gras au déjeuner de Pâques des soignants

Soutenir et remercier nos soignants, et leur apporter par l’assiette un peu de réconfort, c’est toute l’idée de l’opération #leschefsaveclessoignants, initiée par l’AP-HP, Guillaume[…]

10/04/2020 | Actualités
Des consommateurs friands de livraison, mais plus frileux sur leurs futures sorties au restaurant

Des consommateurs friands de livraison, mais plus frileux sur leurs futures sorties au restaurant

{Covid-19} : Grégory Cuilleron et ses équipes cuisinent au Médipôle Lyon-Villeurbanne pour les professionnels mobilisés.

{Covid-19} : Grégory Cuilleron et ses équipes cuisinent au Médipôle Lyon-Villeurbanne pour les professionnels mobilisés.

Covid-19 : Just Eat investit 1 Million € dans un plan de solidarité pour soutenir les restaurateurs

Covid-19 : Just Eat investit 1 Million € dans un plan de solidarité pour soutenir les restaurateurs

Plus d'articles