Le Café Véry : fin et suite...

Paul Fedele
La belle aventure Café Véry menée depuis 12 ans par Horeto dans les jardins des Tuileries à Paris touche à sa fin. Enfin pour le moment. En effet, le concessionnaire du site, Dame Tartine (Groupe Horeto) et son concept de restauration de qualité mis en place avec le chef Gilles Choukroun, a été contraint de plier bagage le 9 octobre. Cette décision est l'une des étapes d'un différend qui oppose le Musée du Louvre et le Café Véry. Ce dernier ayant été obligé, par décision de justice de laisser « gratuitement », au Musée du Louvre et au futur exploitant, après seulement douze ans d'occupation, un bâtiment construit en 1995 avec l'architecte Stinco (imposé par le Louvre). Horeto reproche au Louvre de ne pas avoir tenu ses engagements avant de lancer un nouvel appel d'offres (gagné depuis par Elior).

Le contrat initial assorti d'une clause de renouvellement, stipulait que Dame Tartine bénéficiait d'un délai de 24 ans pour l'amortissement de ses investissements. Horeto a donc aujourd'hui engagé un recours en contentieux devant les juridictions compétentes pour obtenir réparation de son préjudice. Ceci après avoir épuisé toutes les pistes d'un règlement à l'amiable y compris d'apporter une réponse précise et complète à une consultation organisée « de façon inéquitable », précise Horeto dans son communiqué. Ce dernier compte  trouver une nouvelle adresse pour son concept de Café Véry avant le printemps.

D'ici là, Elior nouveau concessionnaire, fignole sa copie et ouvrira le 1er mars 2008, un concept de restauration assise, positionné plutôt gastronomie, dont le nom devrait être dévoilé dans les prochaines semaines. Il a aussi répondu à l'appel d'offres lancé par le Musée du Louvre pour l'un des autres chalets (Diane) du Jardin des Tuileries. Réponse dans quelques semaines.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

Marie-Odile Fondeur, directrice de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon

Interview

Marie-Odile Fondeur, directrice de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon

Quels sont les objectifs de la Fondation pour la cuisine durable by Olivier Ginon ?Le premier objectif est de travailler pour l'intérêt général. Elle n'a pas de but lucratif, le financement de nos actions étant assuré...

Sondage - Quel est l'impact pour vous de la hausse des prix de l'énergie ?

Sondage

Sondage - Quel est l'impact pour vous de la hausse des prix de l'énergie ?

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

Tribune

« Ces Français qui ne veulent plus travailler » sont surtout des métiers terrains pour lesquels nous devons innover – Olivier Severyns, CEO de Snapshift

Top départ pour la troisième édition de Cuisinons pour Demain

Top départ pour la troisième édition de Cuisinons pour Demain

Plus d'articles