Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Le boom des « bars à l'italienne »

Dominique Muret (à Milan)

Sujets relatifs :

Le boom des « bars à l'italienne »

avec Espressamente, Illy décline des bars au design élégant proposant plusieurs formules de restauration.

© Photo : DR

Pour la troisième année consécutive, la restauration italienne a dû faire face à une fort ralentissement de la consommation. Dans ce contexte de crise, c'est une fois de plus le segment du repas « fonctionnel », dit de nécessité, qui a réussi à se maintenir. Il a bénéficié d'une déstructuration des repas toujours plus accentuée, qui pousse les Italiens à manger moins et plus rapidement. En 15 ans, la pause déjeuner est ainsi passée de 1 h 53 à 30 minutes, les solutions « take-away » étant de plus en plus prisées.

De fait, la grande distribution est entrée de plein fouet sur ce créneau en proposant au sein de ses points de vente des plats à emporter ou à déguster sur place, grignotant les espaces occupés autrefois par les fast-foods.

Par ailleurs, la clientèle cherche désormais la diversité. De la restauration ethnique, qui a vu l'apparition de petites chaînes de chiche-kebab comme Arabian Kebab à la tendance bio-naturelle, à l'instar de l'enseigne Fragole e Carote qui propose jus de fruits, salades et soupes, les offres se sont multipliées. Les bars (environ 140 000) notamment jouent à fond la carte d'une offre étendue et ciblée sur les différents moments de la journée, du petit déjeuner à l'apéritif. Divers producteurs de café, inspirés par le succès de la formule américaine Starbucks, se sont lancés sur ce créneau de « bar à l'italienne », comme Illy Caffè qui a lancé l'enseigne Espressamente Illy. Le groupe, qui a ouvert une centaine de ces cafés en Europe, dont la moitié en Italie, pour un chiffre d'affaires de 50 ME, compte en ouvrir 400 autres dans les six années à venir.

McDonald's tire son épingle du jeu

La concurrence s'est donc accrue pour les opérateurs traditionnels. Certains ont su tirer leur épingle du jeu comme McDonald's, qui affiche un taux de croissance de 5,6 %, confirmant sa relance amorcée il y a deux ans. « Nous avons rationalisé notre réseau en fermant les[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Une croissance frag ile

Une croissance frag ile

En 2007, la restauration européenne a poursuivi sur sa lancée de 2006 avec de belles performances dans la plupart des pays, dont la France et l'Allemagne. Mais la dégradation de l'environnement macroéconomique, au second semestre, a assombri[…]

01/05/2008 |
Bonne santé dans un climat difficile

Bonne santé dans un climat difficile

Nouvelle terre de plaisirs

Nouvelle terre de plaisirs

Face à un ralentissement de la demande

Face à un ralentissement de la demande

Plus d'articles