Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Le Bistrot du Sommelier, l'expérience sensitive

ENCARNA BRAVO

Sujets relatifs :

, ,
Le Bistrot du Sommelier, l'expérience sensitive

Ouvert en 1984 par Philippe Faure-Brac, le Bistrot du Sommelier vient de se refaire une beauté. Un décor plus contemporain et des jeux de lumière pour offrir aux clients une expérience émotionnelle.

La tendance

  • Un restaurant de cuisine traditionnelle dans lequel les vins ont une place de choix
À déjà 30 ans, le Bistrot du Sommelier s'engage dans une nouvelle ère. Nadine et Philippe Faure-Brac (meilleur sommelier du monde 1992) ont décidé de revoir le célèbre « repaire des amateurs de vins » de A à Z, du mobilier à la vaisselle, en passant par la lumière. Avec la complicité de l'architecte Franck Dupuy, le décor est devenu plus contemporain. « Nous souhaitions conserver les valeurs fondamentales du Bistrot, à savoir la pierre, le bois et les matériaux nobles », explique Philippe Faure-Brac. Le restaurant a renoncé au rouge, qui symbolisait l'ancien décor, pour s'habiller d'une nouvelle robe couleur lie de vin, rappelant certains cépages. Le raffinement et la douceur du cadre passent notamment par les couleurs utilisées pour les tissus des chaises et des banquettes, le marron et l'écru.

 

Un système original et « unique »

 

Les principes

  • Offrir une cuisine traditionnelle dans un espace contemporain
  • Ouvrir la cuisine pour permettre aux clients de voir travailler le chef
  • Proposer un espace sommellerie
Au plafond, de grands lustres tout en rondeurs et en décalé créent un mouvement harmonieux. Dans ce lieu où le vin est roi, Philippe Faure-Brac a mis au point un système original et « unique », qu'il serait d'ailleurs le seul à proposer. C'est Jacques Puisais, oenologue et vice-président de l'Institut du goût, qui l'a inspiré. Partant du constat que la lumière de l'environnement influence la perception de nos saveurs, le sommelier a mis au point un jeu de quinze nuances de lumière, par le biais de spots incrustés dans le plafond, au-dessus de chaque table, allant du bleu au rouge, en passant par le blanc. Une télécommande permet aux convives de choisir leur couleur. Le rouge apportera davantage de rondeur, de suavité et de générosité au vin dégusté. Le bleu dévoilera un tanin plus fort et de la vivacité...

 

Des créations plus épurées

 

Les chiffres

  • 200 000 € d'investissement (travaux, matériel...)
  • 20 salariés
  • 32 places
  • 35 couverts en moyenne le midi avec 50 € de ticket moyen
  • 50 couverts en moyenne le soir avec 100 € de TM
  • 90 m² de superficie en salle
  • 15 m² de superficie pour la salle privatisable
  • 18 m² de superficie pour le salon
L'agencement a été repensé pour permettre une meilleure circulation du personnel. La sommellerie se devait d'occuper un espace de choix. Dans quelques jours seront installés de nouveaux modèles de caves à vin destinés à valoriser la carte du Bistrot. Celle-ci affiche plus de 1 000 références qui invitent au voyage à travers les vignobles français et du monde.

Côté cuisine, la pose d'une vitre permettra d'offrir aux clients le spectacle du chef Guillaume Saluel s'attelant à ses nouvelles créations, qu'il a voulues plus épurées.

 

Quinze nuances de lumière sont proposées : du rouge pour apporter au vin de la suavité, du bleu pour dévoiler un tanin plus fort...

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
26 sep - Paris
La RHD à l’heure du Healthy

Quels leviers pour relever les défis du mieux-manger ?

05 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quelles solutions mettre en place pour la consommation de demain ?

Nous vous recommandons

Léon de B. importe les moules-frites en centre-ville

Léon de B. importe les moules-frites en centre-ville

Ouvert en juin dernier dans l'une des rues les plus commerçantes de Lyon, Léon de B. est l'adaptation du concept Léon de Bruxelles en centre-ville. Au milieu des traditionnels bouchons lyonnais, restaurants italiens[…]

01/12/2013 | Conceptsrestaurant
Le « so british » M et S Café est de retour

Le « so british » M et S Café est de retour

Courtepaille ouvre en pied d'hôtel

Courtepaille ouvre en pied d'hôtel

Villoresi, un laboratoire vert sur l'autoroute italienne

Villoresi, un laboratoire vert sur l'autoroute italienne

Plus d'articles