informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

L’article que vous souhaitez consulter est en accès réservé

Le bio au coeur de la réflexion

Publié le 01 avril 2008 par LP

Le bio au coeur de la réflexion

Ansamble, avec le concept La Tribu, a entrepris de faire revenir les lycéens à la cantine scolaire.

© DR

Garder les convives adolescents, qui se tournent vers les enseignes de restauration rapide situées près de leur établissement scolaire, constitue sans aucun doute l'un des enjeux majeurs pour les SRC positionnées sur le segment de l'enseignement. Un enjeu de taille qui se double d'un travail de lutte contre l'obésité inscrit, lui, dans la durée. Longtemps préservée, la France est désormais confrontée à cette question préoccupante, plus particulièrement chez les jeunes. Dans ce combat, les sociétés de restauration collective, tout comme les autres opérateurs de la restauration, ont un rôle à jouer. Même si, bien sûr, leurs actions doivent venir compléter celles, incontournables, des sphères éducative et parentale. Fort de ce constat, les SRC ont amorcé, mis en test ou développé leurs réflexions sur les produits biologiques en restauration scolaire. Au coeur du débat, les questions d'approvisionnement, de surcoût des produits, et la mise en cohérence de leur utilisation avec les produits locaux et le développement durable.

Leader sur le marché de l'enseignement, Avenance (Elior) a réalisé une bonne année avec 5 % de croissance sur l'ensemble du segment et 20 % sur celui des crèches. Quant aux centres de vacances, axe développé depuis 2005, la SRC annonce une hausse de 40 %. Le groupe a remporté les villes de Versailles (4 500 c/j), Sarcelles (4 200 c/j) et Palaiseau (2 450 c/j). « Nous avons mené un réel travail sur le bio et conforté notre expertise dans ce domaine. Cette demande est légitime, elle entre dans le volet alimentaire du développement durable mais, en parallèle, nous sommes confrontés à la hausse des prix des matières premières », souligne Alain Hiff, directeur enseignement d'Elior.

LA CIBLE DES ADOS

Scolarest (Compass Group France) joue aussi la carte de l'équilibre nutritionnel auprès des collégiens et des lycéens. Après une année de travail, il a lancé, en janvier 2008, Equilibre & Co, un concept en direction de cette cible. Après un test sur le site pilote de Gerson, il est en phase de déploiement.

Ansamble (+ 9 %), la SRC bretonne a lancé La Tribu, un concept pour les jeunes gens. Son objectif est clairement de les faire revenir, , en particulier les filles, eux qui désertent le self traditionnel. La Tribu possède une réelle connotation éducative et nutritionnelle. Le groupe assume une très forte implication en matière de développement durable qui va au-delà de la réflexion sur le bio.

Suivant sa démarche de spécialisation, Score Groupe (+14,4%) a créé, après une année de réflexion, la marque A Table, la restauration scolaire équilibrée, qui est entièrement dédiée à ce segment. La SRC a signé l'Ecole nationale supérieure des officiers de police (550 c/j) et l'école Saint-Benoît de l'Europe à Bagnolet (700 c/j) en mars dernier. Elle va bien sûr se développer sous cette nouvelle marque au plan national. En Ile-de-France, Basilic Restauration (+ 18,4 %) a enregistré une belle croissance. La SRC positionnée sur le segment entreprises depuis sa création a engagé une stratégie de développement sur le secteur scolaire. Elle a signé deux contrats en Ile-de-France (350 et 150 c/j) dont le cours Condorcet à Clamart. Et après la mise en place de sa charte qualité 1, l'entreprise a inscrit le développement durable dans son projet Basilic 2010. Dans le cadre de nouvelles relations entre producteurs et distributeurs, 2008 sera peut-être l'année verte, pour le plus grand bien de tous

1. Voir Néorestauration, n ° 448, p 22.

Garder les convives adolescents, qui se tournent vers les enseignes de restauration rapide situées près de leur établissement scolaire, constitue sans aucun doute l'un des enjeux majeurs pour les SRC positionnées sur le segment de l'enseignement. Un enjeu de taille qui se double d'un travail de lutte contre l'obésité inscrit, lui, dans la durée. […]

Vous devez être abonné à neo restauration pour lire la suite de l’article

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe perdu

pas encore abonné

Découvrez nos offres d’abonnement

Abonnement 1 an

Le mensuel
+ la newsletter hebdomadaire
+ l'accès au site web

Je m'abonne

Donnez votre avis

 

Vos événements et formations

02 avril 2019

Restauration & Santé

Paris

Tous les événements et formations

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus