Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Le Bal du Moulin rouge à l'amende

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

,

L'association du Bal du Moulin rouge, qui dirige le célèbre cabaret parisien, a été condamné par la cour d'appel de Paris à verser une amende de 10 000 € pour «discrimination à l'embauche». La décision de la cour d'appel confirme donc le jugement du tribunal correctionnel de Paris, rendu le 22 novembre 2002, qui avait, par ailleurs, condamné la secrétaire de l'association, Micheline Beuzit, à verser une amende de 3 000 €. La cour d'appel a ramené cette amende à 1500 €, en indiquant que les pratiques discriminatoires étaient le fruit «de la politique d'embauche décidée par les organes de direction». Cette direction avait d'ailleurs pris des sanctions à l'encontre de Micheline Beuzit, qui avait expliqué aux enquêteurs de la mission locale de l'emploi de Paris et à l'inspection du travail que l'association refusait le travail des gens de couleurs en salle. Les attendus de cette condamnation ont été publiés dans les quotidiens Le Parisien et Le Monde.
A l'origine de l'affaire, un jeune Sénégalais, Abdoulaye Marega, et un jeune d'origine antillaise, Mickaël Fondaumière, avaient tous deux présenté leurs candidatures comme commis de salle mais avaient été refusés par Le Moulin rouge, au prétexte qu'ils ne maîtrisaient ni l'anglais, ni l'espagnol. Or, au cours de la même période, l'établissement avait embauché un jeune Hollandais qui ne pratiquait aucune de ces langues.
L'enquête préliminaire a révélé ensuite qu'aucune personne de couleur n'avait été engagée depuis 1962 et que le personnel travaillant en salle était de type européen, alors qu'en cuisine, il était composé de personnes d'origine africaine.
Les maîtres d'hôtel avaient indiqué, en outre, qu'il n'était pas dans les usages de la maison «d'employer en salle du personnel de couleur». Des déclarations confirmées par Micheline Beuzit, enregistrée à son insu lors d'une opération de testing réalisée par SOS Racisme.
Abdoulaye Marega a obtenu, quant à lui, 4 500 € de dommages-intérêts, tandis que l'association du Bal du Moulin rouge est tenu de verser, au même titre, 2 300 €, à SOS Racisme.
pcecconello@neorestauration.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a affirmé mardi sur RMC que le taux réduit de TVA en restauration demeurerait inchangé, en dépit de l'abandon de certaines niches fiscales. Selon Christine Lagarde, ce[…]

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les revenus des salariés

Les revenus des salariés

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Les jeunes diplômés aspirent à un juste équilibre vie privée-vie professionnelle

Plus d'articles