Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Lausanne déploie ses actions environnementales

Isabel Soubelet

Sujets relatifs :

, ,
Lausanne déploie ses actions environnementales

© ©Yann MINGARD/PANOS-REA

Stratégie. La prestigieuse école hôtelière suisse parie depuis 10 ans sur des liens durables entre écologie et enseignement.

Depuis 1974, l'Ecole hôtelière de Lausanne (EHL) s'est installée sur le campus du Chalet-à-Gobet. Un havre de paix à quelques encablures de la gare centrale de Lausanne où déjà l'air pur emplit les poumons du visiteur. A l'époque, l'école comptait 600 étudiants, aujourd'hui ils sont plus de 1 600. Une évolution de taille qui nécessite d'importants travaux d'extension, en cours depuis le début de l'année. Les agrandissements concernent le bâtiment administratif, de nouvelles façades et cuisines qui s'inscrivent dans le Plan d'extension cantonal actuellement en vigueur. Ce développement est aussi le signe de la reconnaissance de la qualité de l'enseignement proposé et le résultat d'une sévère sélection (un postulant sur trois est accepté) à l'entrée. Une notoriété internationale qui attire plus de 80 nationalités grâce notamment à l'ouverture, en 1996, de la section anglophone. C'est cette année-là que l'EHL a entrepris d'importants efforts dans le secteur des énergies renouvelables. Une politique qui n'a cessé de prendre de l'ampleur et pour laquelle l'établissement a remporté le prix suisse de l'éthique en décembre 2006 organisé par la Haute école d'ingénierie et de gestion du canton de Vaud et son unité e2co. Développement durable et développement responsable font partie intégrante du cursus. Groupe chaleur-force, centrale solaire photovoltaïque, petite éolienne, production de biogaz, voici une visite guidée du site avec Christian Hunziker, chef électricien de l'école, responsable des énergies et des déchets.

production d'électricité

Pionnière dans le domaine de l'environnement, l'EHL a installé en 1996 deux groupes chaleur-force. Ce dispositif est alimenté par du gaz de ville à un tarif préférentiel avec un moteur de camion couplé à une génératrice. Il dégage une puissance totale électrique de 240 kW et thermique de 480 kW. Sur une année, ce matériel, qui a nécessité un investissement lourd de 450 000 E, fournit une production d'électricité de 600 000 kWh soit l'équivalent de celle de 170 ménages suisses, et une production de chauffage thermique de 1 300 000 kWh, soit celle de 100 ménages suisses. Les groupes chaleur-force offrent un réel gain pour l'environnement en réduisant les émissions de CO2 dans l'atmosphère (117 tonnes par an). Cet équipement permet aussi de couper les pointes d'électricité et de réaliser d'importantes économies. Dans les parkings (six souterrains) de l'établissement, la récupération des gaz d'échappement avec injection d'eau permet de chauffer une partie des bâtiments et des sanitaires. Par ailleurs, un système complet autorise de superviser, suivre les consommations, visualiser les alarmes et régler les installations à distance. Autre poste essentiel et gourmand en énergie : l'éclairage. Sur ce point, l'établissement a remplacé les ampoules incandescentes par des ampoules économiques (nouvelles ampoules[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Tendances de la restauration et du retail en 2021

Tendances de la restauration et du retail en 2021

Tribune signée Adrian Valeriano, Senior Vice President & Managing Director EMEA de Lightspeed « Après une année particulièrement difficile, les secteurs du retail et de l’hôtellerie ont su[…]

27/01/2021 | La restauration
Pita Chawarma poulet de Mezzencore: 2eme plat le plus populaire en France selon Deliveroo

Pita Chawarma poulet de Mezzencore: 2eme plat le plus populaire en France selon Deliveroo

Même -et surtout- pendant la Covid, une Saint-Valentin bonne à croquer

Même -et surtout- pendant la Covid, une Saint-Valentin bonne à croquer

Comment évolue le veganisme en France ?

Comment évolue le veganisme en France ?

Plus d'articles