Lancement du permis de former

La rédaction

Sujets relatifs :

,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Parce qu'on se s'improvise pas formateur, la profession lance le permis de former. Une préconisation inscrite dans le livre blanc de l'alternance présenté l'an dernier par le chef étoilé Régis Marcon. L'idée étant de rendre obligatoire la formation des tuteurs et maîtres d'apprentissage appelés à guider des jeunes en alternance. Une initiative attendue et nécessaire pour un secteur qui recense près de 35 000 apprentis et 50 000 scolaires en lycées professionnels, inscrits en formation initiale. Avec ce dispositif unique en France, l'hôtellerie-restauration vise à garantir la qualité de la formation et à séduire les futurs professionnels du secteur.

Pour Régis Marcon, président du CCFAHR (Comité France formation alternance hôtellerie-restauration), « les professionnels doivent appréhender cette formation comme un réel outil à s'approprier, et non comme une obligation. C'est une mesure forte qui engage tous les acteurs de la formation et qui va non seulement sensibiliser les professionnels, mais aussi les enseignants, les formateurs, les jeunes et leurs familles, et créer ainsi un cercle plus vertueux entre le centre de formation et l'entreprise ».

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles