Lancement des « vrais » états-généraux de la restauration

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

A l'initiative d'un restaurateur indépendant, Xavier Denamur, de « vrais états généraux de la restauration » (VEGR) ont été lancés mardi à la Bourse du Travail à Paris. « Donnons à notre assiette la place qu'elle mérite dans le débat public » prône le manifeste.

Ce débat est organisé en réaction aux états-généraux de la restauration en avril où le gouvernement a orchestré la baisse de la TVA à 5,5%, autorisée par Bruxelles en mars, effective depuis le 1er juillet, ainsi que la redistribution des 3 milliards d'euros annuels.

« Les vrais problèmes comme l'agriculture, la santé, l'alimentation, l'environnement n'ont pas été traités » a déploré Xavier Denamur qui souhaite une approche plus large du secteur pas uniquement centrée sur les prix. Martial Bourquin, sénateur du Doubs a souligné que ces trois milliards devraient servir à « une authentique agriculture, qui propose des produits de qualité transformés par la restauration, et que ceux qui y travaillent puissent avoir des salaires et des conditions de travail convenables ».

Les VEGR veulent s'organiser en association et  poursuivre le débat sur leur site internet : www.vegr.fr dans l'objectif de rédiger un livre blanc « à l'intention des pouvoirs publics et du futur législateur dans la perspective des élections de 2010 ».


Nous vous recommandons

Quand le snacking fait son grand show

Quand le snacking fait son grand show

Déployée sur deux jours avec de nombreuses nouveautés, l’édition 2023 des salons Sandwich & Snack Show et Parizza se déroulera exceptionnellement les 12 et 13 avril avant de revenir en mars en 2024.Près de 270 exposants, dont 20%...

27/01/2023 | Snacking
Yogurt Factory se fait une place au soleil

Yogurt Factory se fait une place au soleil

Laurent Bassi, fondateur de Basilic & co : « C’est quand tout va bien qu’il faut avoir le courage de changer »

Interview

Laurent Bassi, fondateur de Basilic & co : « C’est quand tout va bien qu’il faut avoir le courage de changer »

Eat Salad veut grandir vite et franchir en deux ans la barre des 175 unités

Eat Salad veut grandir vite et franchir en deux ans la barre des 175 unités

Plus d'articles