Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Lait Faire France : prêt à travailler aux côtés de la restauration

ENCARNA BRAVO
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Lait Faire France : prêt à travailler aux côtés de la restauration

Pour Jean Luc Pruvot, Président de Faire France, entreprise pionnière du lait équitable : « Quand on veut, on peut faire bouger les choses. Faire France en est la preuve ».

L'aventure a commencé il y a plus de dix ans. Le temps était alors très maussade pour les producteurs laitiers qui avaient vu le prix de production de leur lait s'effondrer de 54 % en 2008 et s'étaient, en réaction, engagés dans une grève du lait à l'automne 2009.

Un acte fort, désespéré, avec cependant et heureusement, quelques conséquences positives ! Création de l'Association des Producteurs de lait indépendants (APLI) en décembre 2008 ; rapprochement de l'European Milk Board (EMB), syndicat européen des producteurs de lait qui défend une production durable permettant aux éleveurs de vivre décemment de leur travail ; développement du projet de Lait équitable... Les principes de Faire France commençaient à émerger.

 

Et c'est ainsi qu'en 2012, la SAS Faire France a vu le jour créée par 500 éleveurs de toute la France ayant, fait rare, investi 1 000 à 5 000 euros pour devenir copropriétaires de l'entreprise. Leur objectif : prendre leur destin en main en commercialisant le lait équitable Faire France leur permettant d'être rémunérés 0,45 € le litre soit LE prix couvrant les coûts de production.

 

Un prix juste. 0,45 € le prix non négociable d'un litre de lait équitable

 

Aujourd’hui, face à cette crise inédite, l'esprit de solidarité porté par Faire France est incontournable. C'est ainsi que pour soutenir les fermes qui vont subir la crise de plein fouet avec notamment d'importantes baisses des prix sur le marché du lait, Faire France allouent aux agriculteurs en difficulté associés à la marque, une avance exceptionnelle de trésorerie et a mis en place une compensation de salaire pour les salariés de l’entreprise qui sont au chômage partiel.

Mais cette solidarité dépasse les frontières du secteur. FaireFrance a ainsi offert plusieurs milliers de litres de lait à une association d'aide au plus démunis (« How Lucky We Are » (HLWA) et « LA CHORBA » qui travaillent ensemble) ainsi qu’à plusieurs services de santé afin de soutenir le personnel soignant. Dans la Thiérache, par exemple, 840 litres de lait FaireFrance ont été distribués, répartis entre les hôpitaux de Hirson, de Vervins et de Nouvion. Dans la Somme, 420 litres de lait FaireFrance ont été livrés au CHU d’Amiens. Et, bien d'autres initiatives dans les hôpitaux de l'Ouest et les Ehpad sont en cours... 

De plus, «  Nous avons surtout aidé des petits magasins qui n’arrivaient pas à se fournir (notamment ceux qui étaient habituellement livrés par leur centrale d’achat), de plus, entretenir un tissu économique local nous semblait primordial, que ce soit via FaireFrance directement ou alors par le biais de nos agriculteurs associés qui ont livré beaucoup de magasins par leurs propres moyens. »

 

Les références qui fonctionnent le mieux : le brique demi-écrémé, notre produit « phare » mais également le bio et la crème fluide 30% qui enregistrent des augmentations conséquentes, enfin, le lait entier « Com’Avant » qui fait un démarrage très prometteur.

 

 

Les sites des assos pour en savoir en plus

https://lachorba.fr/
https://www.helloasso.com/associations/hlwa-how-lucky-we-are

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Sneg & Co demande l’ouverture des débits de boissons entre 6h et 21h dans les zones de « couvre-feu »

Sneg & Co demande l’ouverture des débits de boissons entre 6h et 21h dans les zones de « couvre-feu »

Le SNEG & Co, syndicat des lieux festifs et de la diversité, adresse un recours gracieux au Premier ministre pour demander l’autorisation d’ouverture des débits de boissons (bars sans activité de[…]

21/10/2020 | ActualitésCafé
Le 25 octobre, c'est la Journée Mondiale des Pâtes

Le 25 octobre, c'est la Journée Mondiale des Pâtes

Gueule de bois ou résilience face au couvre-feu ?

Gueule de bois ou résilience face au couvre-feu ?

Quartiers Cafés, une initiative pour alimenter le lien social dans les quartiers prioritaires

Quartiers Cafés, une initiative pour alimenter le lien social dans les quartiers prioritaires

Plus d'articles