La TVA préoccupe les Français

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

Selon le dernier sondage Louis Harris pour Bourseplus.com, la TVA reste en tête des impôts que les Français estiment qu'il faudrait réduire en priorité.

L'Institut Louis Harris a réalisé un sondage par téléphone, auprès d'un échantillon de 1.011 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, pour le compte de Bourseplus.com sur les taxes et les impôts dans le cadre de l'élection présidentielle. A la question "Parmi les impôts et les taxes suivants, quel est celui, selon vous, qu'il faudrait réduire en priorité ? Et en deuxième ?", la TVA arrive en première citation pour 46% des sondés, devant l'impôt sur le revenu (24%), et les taxes sur l'essence (14%). Etaient également proposés, les impôts sur les successions, les grandes fortunes, les donations, les bénéfices des sociétés et les plus-values boursières qui recueillent chacun entre 1 et 7% des réponses.
En février 2001, la TVA était déjà en tête avec 31%. En prenant en compte le total des citations (réponses multiples), la TVA est mentionnée à 70% (contre 54% en février 2001 et 64% en mars 1999). Des chiffres qui réjouissent bien sûr l'UMIH, qui perçoit en ceux-ci la "popularité" de ses revendications ainsi qu'un "soutien"...


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles