Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

La tendance veggie ne connaît pas la crise

ENCARNA BRAVO

Sujets relatifs :

, ,
La tendance veggie ne connaît pas la crise

© nikolaydonetsk - stock.adobe.com

 

Même si le segment reste marginal, la tendance végétarienne affiche une vitalité sans faille (+24 % en 5 ans) au sein d’un marché global de la restauration commerciale malmené. 26 % des Français déclarent souhaiter réduire leur consommation de viande selon une enquête de The NPD Group

 

 

 The NPD Group s’intéresse aujourd’hui à la tendance végétarienne qui gagne du terrain au sein du marché de la restauration commerciale hexagonale.

 

Veggie : tous les voyants au vert

Bien qu’elle reste marginale, avec seulement 2 % de plats végétariens consommés sur le total des prises de repas en restauration commerciale, la tendance végétarienne affiche une croissance de 24 % sur les cinq dernières années. Dans un contexte global de recul (- 25% entre 2016 et 2021) la consommation de plats végétariens fait figure de bastion de résistance. 

 

 

Restauration rapide : une longueur d’avance

Tandis que la tendance végétarienne se répand sur les différents circuits du marché de la RHD, la restauration rapide fait la course en tête, concentrant à elle seule 65 % des commandes de plats sans viande ni poisson. La clef de ce succès ? Une offre diversifiée, tournée depuis quelques années vers la cuisine du monde et les tendances d’ailleurs. Sandwiches vegan, poké bowls, soupes, wraps et burgers veggie : les plus gros acteurs du circuit proposent désormais une option végétarienne.

 

La tendance à la loupe

L’analyse des données du panel CREST de The NPD Group révèle une surconsommation des plats végétariens à la pause déjeuner. Ce taux de prise est dynamisé par la restauration rapide qui inclut bien souvent une déclinaison végétarienne dans ses formules repas. Comme tout segment de niche, l’offre végétarienne est pour le moment plus développée en Île-de-France qu’ailleurs dans l’Hexagone et séduit majoritairement les femmes. Autre indice d’une tendance qui monte : son succès auprès des jeunes générations. Les jeunes adultes (18-34 ans) consomment 52 % des plats veggie, alors qu’ils pèsent pour seulement 40 % des consommations totales du marché. Au-delà des frontières hexagonales, on observe la même volonté d’intégrer des habitudes plus végétariennes : 37 % des Allemands, 32 % des Italiens et 28 % des Espagnols souhaitent désormais réduire leur consommation de viande*.

 

Maria Bertoch, experte foodservice au sein de The NPD Group, commente : « On observait depuis quelques années l’arrivée de la vague végétarienne et la crise du  Covid a donné un coup d’accélérateur incontestable à cette tendance. Sensibilisés par 18 mois de crise sanitaire, les Français sont devenus plus vigilants, non seulement sur les quantités de viande qu’ils consomment, mais aussi sur l’origine des produits qu’ils mettent dans leur assiette. Ils plébiscitent de plus en plus les circuits courts et les produits de saison. D’après nos chiffres, ils sont 26 % à souhaiter réduire leur consommation de viande et de poisson et cette volonté s’inscrit dans une prise de conscience écologique plus large. La tendance veggie s’impose ainsi comme une alternative de consommation idéale, à la croisée de plusieurs courants de pensée. Au final, si le marché ne compte pas forcément plus de végétariens, la mouvance écoresponsable rend de plus en plus de consommateurs flexitariens ».

 

*Étude Which of these Food Preferences / Diets are you following? Source : The NPD Group/COVID-19 Foodservice Sentiment Study, EU Big 6, décembre 2021

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
05 dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

05 dé - Paris
IN-NEO AWARDS

Primer les acteurs qui participent a l’évolution de la RHD

Nous vous recommandons

Barometre D-VINE 2021: les vins de Bourgogne sont les plus consommes dans les bars et restaurants

Barometre D-VINE 2021: les vins de Bourgogne sont les plus consommes dans les bars et restaurants

D-Vine, la Wine-Tech nantaise spécialiste du vin au verre, dévoile son baromètre annuel sur la consommation de vin en France pour l’année 2021. Tout comme 2020, l’année 2021 a été[…]

04/05/2022 | étudeVin
La silver food, une mine d’or sous-exploitée dans le foodservice aussi!

La silver food, une mine d’or sous-exploitée dans le foodservice aussi!

Les fournisseurs de la restauration entrevoient le bout du tunnel

Les fournisseurs de la restauration entrevoient le bout du tunnel

 Etude: La livraison de repas en entreprise à l'épreuve du télétravail

Etude: La livraison de repas en entreprise à l'épreuve du télétravail

Plus d'articles