La startup française Cook-e lance sa cuisine robotique

AGNÈS DELCOURT
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La startup française Cook-e lance sa cuisine robotique

Les plats pouvant être préparés par le robot.

Le robot, qui a fait l’objet de deux dépôts de brevets, cuisine des plats chauds à partir d’ingrédients frais.

Woks, bowls, pâtes, riz sautés, salades… le robot Cook-e repose sur un processus très simple, tout en étant connecté aux logiciels du restaurateur pour les prises de commandes. Un opérateur remplit les 20 réservoirs à ingrédients du robot puis paramètre ses propres recettes dans le logiciel. Le robot pèse, distribue et cuit jusqu’à 3 plats simultanément. Après utilisation, il se nettoie automatiquement.
Ce type d’équipement convient aux restaurants de cuisines asiatique ou italienne ainsi qu’aux dark kitchens. Une version dédiée aux cafétérias d’entreprises et d’universités est en cours de préparation pour le second semestre 2023. Elle permettra aux clients de commander et de récupérer eux-mêmes leurs plats.
A l’écoute des problématiques que rencontre la profession, l’entreprise dirigée par Raphaël Théron propose le robot à la vente ou en location de longue durée, avec la maintenance à l’appui. Pour accélérer son développement elle s’apprête, par ailleurs, à une nouvelle levée de fonds après une première opération d’un montant de 1,15 million d’€ réalisée en 2021 auprès du fonds d’investissement Karot Capital et de business angels.

Janvier 2023.

Nous vous recommandons

Poule & Toque s’engage avec une charte nutritionnelle

Poule & Toque s’engage avec une charte nutritionnelle

Après son implication autour du Nutri-Score, la marque de volailles françaises lance une charte nutritionnelle qui l’engage notamment dans la suppression des additifs controversés.« Dès sa création en 2018, Poule & Toque s’est...

03/02/2023 |
Dynamis certifiée Bio entreprise durable

Dynamis certifiée Bio entreprise durable

Pour Square, il faut des outils numériques performants pour faire face aux aléas

Pour Square, il faut des outils numériques performants pour faire face aux aléas

Restauration collective : une nouvelle gamme Ovoteam pour se conformer à Egalim

Restauration collective : une nouvelle gamme Ovoteam pour se conformer à Egalim

Plus d'articles