La SHCB ouvre une UCP de 35 000 repas/jour cet été

La rédaction de Néorestauration
C'est le 15 juillet que la SHCB inaugurera son nouvel outil de production à Saint-Quentin-Fallavier (38). Une cuisine de 2500 m² d'une capacité de 30 000 à 35 000 repas/jour.
En 2005, le groupe SHCB, situé à Saint-Quentin-Fallavier (38), a réalisé un CA de 10,5 M€ (CA 2004 : 8,8 M€). Ses ambitions sont d'étendre son rayonnement au nord avec un développement sur l'Allier, la Côte d'Or, le Jura, la Loire et le Puy de Dôme, et au sud, sur les Hautes-Alpes, l'Ardèche, la Haute-Loire et le Vaucluse. Si l'entreprise familiale régionale fournit aujourd'hui plus de 3 millions de repas livrés par an, dont 90 % en scolaire, elle cherche à atteindre les 20 % en repas livrés pour adultes à l'horizon 2007. Sa  toute nouvelle unité centrale de production (UCP) sera dédiée à la fabrication de repas scolaires en liaison froide. Sur place, dix bureaux vont réunir le personnel en charge des services de gestion de la cuisine centrale, ainsi que les services attachés : diététiciens, service qualité, commandes clients, chef de production et ingénieurs méthodes. Le site accueillera également un pôle formation pour l'ensemble de la société ainsi que pour la formation du personnel des clients de SHCB. Au total, c'est un investissement de 2,4 M€ qui a été réalisé dont 1,7 M€ dans les travaux et 700 000 € de matériels. Le site a été conçu dans le respect de l'appellation Haute qualité environnementale (HQE) en intégrant notamment toutes les normes de bien-être pour les salariés (ergonomie, lumière...). La norme Iso 9001 est en phase de mise en place et la norme Iso 9002 démarrera, dans sa phase de préparation, à compter de l'ouverture du nouveau site. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles