La SBM garde son emprise sur Monaco

La rédaction de Néorestauration
Le palais princier de Monaco vient de renouveler, pour 20 ans, à la Société des Bains de Mer, la concession exclusive de l'exploitation des jeux de hasard.
Le monopole d'exploitation des jeux de hasard, détenu par la Société des Bains de Mer depuis le 2 avril 1863 et qui arrivait à échéance en 2007, vient d'être prolongé par le palais princier jusqu'en avril 2027. La prorogation par anticipation de ce monopole a été entérinée le 17 janvier lors d'un conseil d'administration extraordinaire de la société. "Cette anticipation du renouvellement des jeux discutée avec le gouvernement était nécessaire afin de mener à bien les projets en cours", a indiqué Bernard Lambert, directeur général de la SBM. De son côté, celui-ci a engagé plusieurs chantiers de rénovation et de construction : la rénovation de l'¨Hôtel Hermitage (voir Néorestauration n° 394-395 et la construction de l'hôtel du Lavotto (330 chambres). La société exploite 23 restaurants, 4 hôtels, 4 casinos, plusieurs night-clubs et cabarets.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Le recrutement en CHR post Covid, constat et solutions à court, moyen, long terme

Le recrutement en CHR post Covid, constat et solutions à court, moyen, long terme

250000 collaborateurs manquent dans l’hôtellerie-restauration post-Covid. Cette pénurie inédite rebat les cartes, oblige les entreprises de la filière à transformer leurs pratiques RH. Jusqu’où et comment ? Réponses lors de la...

15 nouveaux établissements au Groupe Logis Hôtels

15 nouveaux établissements au Groupe Logis Hôtels

Saint-Tropez : Louis Vuitton ouvre son premier restaurant avec Mory Sacko

Saint-Tropez : Louis Vuitton ouvre son premier restaurant avec Mory Sacko

Coca-Cola en France propose toutes ses boissons en verre consigné en CHR

Coca-Cola en France propose toutes ses boissons en verre consigné en CHR

Plus d'articles