Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

La rôtisserie poulaga devient nationale

Alain Grenadini

Sujets relatifs :

, ,
La rôtisserie poulaga devient nationale

À Nice et Mandelieu (06), les deux franchisés de Poulaga proposeront de la vente à emporter et à livrer.

© DR

P ierre Constance, créateur de La Maison Poulaga, a trouvé ses deux premiers franchisés, dans les Alpes-Maritimes (15 000 € de droits d'entrée, 4 % de commissions sur le CA et 50 K € d'investissement). L'un à Nice, avec un démarrage prévu fin décembre, l'autre à Mandelieu, courant 2009. Cette unité associera vente à livrer et à emporter et salle de restaurant. « Pour démarrer une franchise qui ne traite que de la vente à emporter, il faut un espace de 70 m² et une adresse proche d'un hôtel de police. » Un critère qui a joué dans la réussite du pilote de Cannes, face à un commissariat. Les poulets sont livrés aux franchisés par le fournisseur exclusif de l'enseigne afin que chacun respecte le niveau de qualité exigé par Pierre Constance. Les volailles cuites à la demande sont accompagnées de pommes de terre ou de tomates provençales, et d'une boisson. La tenue du personnel est aussi une constante : par sa forme et ses couleurs, elle s'apparente à celle des gendarmes. Comme les véhicules de livraison, reconnaissables à leur couleur bleue rehaussée de calicots rouges et blancs et siglés "Rôtisserie Nationale".

Chaque demande d'ouverture fait l'objet d'une étude de marché pour garantir au franchisé au moins cinquante volailles vendues par jour à 16 €. Un contrat juridiquement élaboré lie franchiseur et franchisés. « Pour démarrer, il faut un apport de 50 K € », affirme Pierre Constance. Compte tenu des discussions en cours et de sa future participation au salon de la franchise, il pense développer son enseigne en France, en Suisse, au Canada et aux USA, où des contacts sont déjà engagés.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Etude de la FEB sur les Français et le pain : quelle consommation, quelle perception, quelles attentes ?

Etude de la FEB sur les Français et le pain : quelle consommation, quelle perception, quelles attentes ?

La FEB a fait réaliser une étude sur le pain et les Français. Qui montre que ces grands consommateurs de pain, notamment de baguette, sont sensibles à la qualité et à l’origine des produits comme[…]

14/04/2021 | Boulangerie
Lancement par BËNNIE du menu 100% BIO au CBD

Lancement par BËNNIE du menu 100% BIO au CBD

 UMIH et UPSE : ensemble pour défendre leurs intérêts communs

UMIH et UPSE : ensemble pour défendre leurs intérêts communs

Food Service Vision : La crise s’étire, le marché s’adapte

Food Service Vision : La crise s’étire, le marché s’adapte

Plus d'articles