La restauration explose en Chine

La rédaction de Néorestauration
Avec plus de 60 milliards d'euros de chiffre d'affaires, la restauration chinoise a enregistré l'an dernier une croissance supérieure à 16%.
Selon l'Association chinoise de la gastronomie, le secteur de la restauration du pays a enregistré en 2001 un CA en croissance de 16,4 % par rapport à l'année 2000. Composé de plus de 3,5 millions de points de vente, elle emploie 15 millions de personnes. Sur les 60,51 milliards d'euros générés par la restauration, les 100 premières entreprises ont réalisé un total de 3,8 milliards d'euros (+ 47,5 %) ce qui représente 6,2 % du CA global du secteur.
Parmi les grandes pointures de la profession, trois groupes se détachent du palmarès 2001 : la société chinoise d'investissement, Baisheng (762 millions d'euros de CA), la société de Mongolie intérieure de restauration de chaîne, Xiaofeiyang (209 millions d'euros) et le groupe Xinya de Shanghai (166 millions d'euros). Fait nouveau sur la marché chinois: les chaînes de restaurants connaissent un grand essor. Six entreprises qui gèrent chacune une chaîne de restauration à la chinoise totalisent plus de 100 restaurants. De son côté le groupe Baisheng qui compte aujourd'hui 660 restaurants exploite principalement le poulet du Kentucky, « une formule de restauration rapide à l'européenne », précise l'Association chinoise de la gastronomie.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles