Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

La restauration aérienne et ferroviaire veut faire entendre sa voix

YANNICK NODIN
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La restauration aérienne et ferroviaire veut faire entendre sa voix

© JP Valéry

Newrest, Servair et LSG, les 3 principaux acteurs de la Restauration Ferroviaire et Aérienne, s’allient pour créer l’Alliance des Métiers de la Restauration Aérienne et Ferroviaire (Amraf). Cette alliance est liée au contexte de la pandémie Covid-19, qui n’épargne par ces opérateurs et leurs 12 000 emplois en France, qui accusent une perte de 93% de leur chiffre d’affaires depuis le début de la crise. Une saignée justifiant pour les initiateurs de l’Amraf d’être « associés aux discussions menées avec les professionnels des secteurs du Tourisme, de la Restauration et des Transports et à bénéficier des mesures étudiées pour venir en aide à ces secteurs », comme le souligne l’Amraf dans son premier communiqué de presse.

 

L’Alliance souhaite ainsi :

 

Bénéficier des annulations de charges sociales et fiscales ;

Le maintien de la prise en charge du chômage partiel dans les conditions actuelles au-delà du

1er Juin.

Bénéficier des mesures spécifiques qui seront prises dans le cadre du plan de relance en

septembre.

 

« Nous sommes directement impactés par la crise qui frappe l’industrie du Tourisme et les déclarations des compagnies aériennes nous confirment que cette crise sera profonde et durable pour nos métiers, souligne Alexis Frantz, directeur général de Servair, et secrétaire général de l’Amraf. La relance de l’économie et la sauvegarde de l’emploi passeront aussi par le soutien que l’Etat accordera aux Entreprises de Taille Intermédiaire qui contribuent énormément à la dynamique industrielle française et jouent un rôle moteur pour le développement économique des territoires. »

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Pertes d'exploitation: le Tribunal de Commerce de Paris penche de nouveau côté restaurateurs

Pertes d'exploitation: le Tribunal de Commerce de Paris penche de nouveau côté restaurateurs

Les décisions de justice se suivent, et commencent à se ressembler. Le 21 janvier 2021, le Tribunal de Commerce de Paris a une nouvelle fois contraint Axa à prendre en charge les pertes d’exploitation liées[…]

Edenred lance son Ticket Restaurant virtuel

Edenred lance son Ticket Restaurant virtuel

La caravane des chefs : la solidarité s’inscrit dans la durée

La caravane des chefs : la solidarité s’inscrit dans la durée

Les Collectionneurs s'engagent auprès des Restaurants du Cœur

Les Collectionneurs s'engagent auprès des Restaurants du Cœur

Plus d'articles