Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

La reprise de Schoeller par Nestlé approuvée par Bruxelles

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

, ,
La Commission de l'Union Européenne a approuvé l'acquisition de Schoeller Holding par le géant suisse de l'agroalimentaire.

Entré en négociation en juin 2001 avec les sociétaires de Schoeller Holding, dans le but de trouver dans un premier temps des synergies de distribution dans le domaine des glaces et des produits surgelés, Nestlé a fini par acquérir la majorité du capital de cette société. Une opération qui vient de recevoir l'aval de Bruxelles.
Grâce à cette acquisition, le groupe suisse renforce sa position sur le marché allemand des glaces, pays charnière vers les marchés d'Europe centrale et du Nord. Les activités des deux groupes étant largement complémentaires, en particulier dans les domaines des glaces et de la consommation hors foyer, Nestlé a précisé son intention de reprendre 100 % du capital de Schoeller Holding. Le groupe suisse marque un nouveau point dans sa volonté de conquête du secteur stratégique des glaces sur lequel il s'était récemment illustré en décembre 2001 avec la reprise de la totalité du capital de la marque Häagen-Dazs.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Flunch sollicite l’ouverture d’une procédure de sauvegarde

Flunch sollicite l’ouverture d’une procédure de sauvegarde

Flunch, 227 restaurants dont 66 en franchise, annonce s’être placé sous la protection du Tribunal de Commerce de Lille, en demandant l’ouverture d’une procédure de sauvegarde. « La crise sanitaire[…]

Même -et surtout- pendant la Covid, une Saint-Valentin bonne à croquer

Même -et surtout- pendant la Covid, une Saint-Valentin bonne à croquer

Pertes d'exploitation: le Tribunal de Commerce de Paris penche de nouveau côté restaurateurs

Pertes d'exploitation: le Tribunal de Commerce de Paris penche de nouveau côté restaurateurs

Alexandre Mazzia, au sommet

Alexandre Mazzia, au sommet

Plus d'articles