Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Table Ronde

La prise en charge ses déchets offre pourtant des avantages ?

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La prise en charge ses déchets offre pourtant des avantages ?

LES BIODECHETS

© Sylvie Humbert

Alban Cailliau On a des retours d'expérience, comme celle du Synhorcat. L'initiateur du projet, Stéphane Martinez, a démontré chez lui, au Choiseul, à Paris, un ROI en économie de coût matière. Car plus vous étudiez le circuit des déchets, plus vous identifiez les sources, mieux vous intervenez dessus.

 

Olivier Robin Tous nos clients ont diminué leur coût déchets de 5 à 10 % dès la deuxième année d'exploitation. Certains passent une journée homme par semaine en transfert et nettoyage de contenants ! Il y a des réflexions à mener sur les process internes...

 

Alban Cailliau Seuls 35 % de nos adhérents trient... Nous pouvons inciter les autres à le faire si nous arrivons à leur montrer la valeur ajoutée, pas uniquement financière... En termes de projet d'entreprise, de communication événementielle, de retombées économiques sur les clients.

 

Philippe Gal Il y a une notion d'exemplarité.

 

Alban Cailliau Nous avons pris le problème en amont ; nous montons une opération pilote pour revaloriser les surplus alimentaires, en nous appuyant sur le savoir-faire d'Eqosphère.

 

Olivier Robin Vous parlez des repas produits non consommés ?

 

Alban Cailliau Tout à fait. Ils ont un impact fort sur notre activité.

 

Xavier Corval Chez Eqosphère, nous connectons enjeux économique et sociétal... Pour Traiteurs de France, nous mettons en place une démarche RSE sur la revalorisation des surplus alimentaires, inhérents et légitimes à cette activité. Nous sommes en train de former 8 traiteurs pilotes sur la conformité des règles édictées par la DGAL, le discernement et l'apprentissage des produits éligibles à la revalorisation vers des structures associatives, le cahier des charges des contenants et du reconditionnement des produits en fin de réception, le maillage du territoire pour définir les structures associatives à conventionner... À partir du moment où il y a un transfert de conditionnement, il y a un transfert de responsabilité vers l'association.

 

 

 

Alban Cailliau Ce qui nous a fait bouger, ce sont notamment les travaux engagés par Guillaume Garot, ministre délégué de l'Agrolimentaire en 2012, qui ont participé à l'assouplissement des règles en matière de dons, et à ce transfert de responsabilité entre le donateur et le receveur. C'est une phase expérimentale qui permettra d'identifier le coût de ce nouveau process : la marchandise va devoir être reconditionnée d'une vaisselle en dur vers du consommable, revenir au laboratoire en chambre froide, avec une maîtrise sanitaire impeccable, des camions immobilisés...

 

Olivier Robin Vous ne voulez par les faire reprendre sur site ? L'un de nos clients, le CH du Mans, arrive à faire venir les associations.

 

Alban Cailliau C'est possible pour une prestation du matin ou du midi, mais aucune association ne viendra à 2 heures du matin... Nous avions nous aussi envisagé de proposer un doggy bag à la fin de nos réceptions, mais il n'est pas adapté à toutes les opérations ni à tous les publics.

 

Nicolas Duval Nous sommes nous aussi positionnés sur l'amont, puisque nous avons développé un Doggy Bag étanche, recyclable, de conception et fabrication française, qui passe au four et au micro-ondes... Quand il est remis au consommateur, la responsabilité lui est transférée. Dans nos établissements clients, cela concerne 5 % du nombre de couverts.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Exigences du mieux-manger : comment innover et développer vos offres

Nous vous recommandons

Équilibre nutritionnel et snacking, une alliance possible

Interviews

Équilibre nutritionnel et snacking, une alliance possible

La généralisation du déjeuner sur le pouce a fait naître une grande attente du consommateur pour des propositions de snacking sain et équilibré, ce qui n'est pas nécessairement antinomique.[…]

27/06/2016 | SnackingDébat
[DEBAT] Le surgelé monte en gamme

Table Ronde

[DEBAT] Le surgelé monte en gamme

« Il faut être volontariste si l'on veut permettre aux filières d'alimentation durable de se développer »

Interviews

« Il faut être volontariste si l'on veut permettre aux filières d'alimentation durable de se développer »

« Les procédures de marchés publics sont un frein à l'achat de produits locaux »

Interviews

« Les procédures de marchés publics sont un frein à l'achat de produits locaux »

Plus d'articles