Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

LA PRESSION SUR LES PRIX ALTÈRE LE POTENTIEL

Marie Luginsland (à Manheim)

Sujets relatifs :

LA PRESSION SUR LES PRIX ALTÈRE LE POTENTIEL

l'entreprise recèle encore un fort potentiel en Allemagne. Une particularité dont tire profit Sodexho, qui progresse de 18 % sur ce segment.

© DR

Alors que l'Allemagne franchit la barre des 5 millions de chômeurs et que l'industrie et les banques annoncent chaque jour de nouveaux licenciements

près de 40 % des entreprises s'apprêtent à réduire leurs subventions en faveur de la restauration de leurs salariés. Si le segment de l'entreprise constitue encore plus de la moitié de leur activité, les sociétés de restauration collective anticipent sur la restructuration de ce marché.

« Nous investissons dans l'innovation, dans l'analyse du marché et les réductions des coûts », expose Hans-Georg Becker, dont le groupe, Apetito, a été primé en 2004 au 24e rang des 500 entreprises les plus dynamiques d'Europe. Hans-Georg Becker étaie son optimisme par un constat : en Allemagne, à la différence de nombreux pays industrialisés, 55 % de la restauration d'entreprise restent encore en gestion propre alors qu'une externalisation pourrait apporter jusqu'à 20 à 25 % d'économies.

Sodexho tire, elle aussi, profit de cette particularité et réalise une croissance de 18 % dans ce segment qui constitue 69 % de son activité ! Cependant, si les SRC sont aguerries aux économies d'échelle et aux pressions sur les prix, elles se heurtent à une injustice de taille en demeurant fiscalement plus imposées que les cantines d'entreprise (l'écart atteint environ[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Nouvelle terre de plaisirs

Nouvelle terre de plaisirs

Un an après le Mondial, la gastronomie allemande a dû réapprendre à vivre sans l'événementiel. Un retour à la normale d'autant plus cruel que, dès le 1er janvier, un nouveau couperet tombait : une hausse de 3 points de la TVA, sans compter que[…]

01/05/2008 |
Face à un ralentissement de la demande

Face à un ralentissement de la demande

Une croissance frag ile

Une croissance frag ile

Bonne santé dans un climat difficile

Bonne santé dans un climat difficile

Plus d'articles