La pause déjeuner vue par les Français

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

 La pause déjeuner vue par les Français

La pause déjeuner à la française reste avant tout un moment de plaisir et de convivialité.  Avec CHD Expert, Moneo Resto a interrogé près de 800 personnes actives*, sur leurs pratiques en matière de pause déjeuner. Les conclusions sont sans appel : pour les Français, la pause déjeuner est un vrai moment de détente auquel on consacre du temps, en moyenne 52 minutes, et un budget qui n’a pas été impacté par la crise.

Les Français accordent une importance toute particulière à la pause déjeuner contrairement aux salariés des pays anglo-saxons et du Nord de l’Europe. En effet, la « French pause » représente une véritable coupure dans la journée, un break pour « recharger avant de repartir », auquel on consacre en moyenne 52 minutes. C’est un moment de convivialité que l’on passe souvent avec ses collègues. Mais elle n’est pas toujours dédiée entièrement au repas et peut également être un temps complémentaire pour faire ses courses, du sport…

La pause déjeuner ne connait pas la crise

Malgré une situation économique « impactante », avec un budget moyen de 10 euros, les détenteurs de titres-restaurant n’ont pas diminué le budget qu’ils consacrent à leurs repas du midi. Ils sont même 36% à considérer qu’ils l’ont augmenté ces 3 dernières années.

Cela s’explique à la fois par une montée en gamme de l’offre, en particulier dans les zones urbaines, par le fait que le plaisir reste la variable essentielle pour le consommateur français et enfin par une augmentation faible mais significative des titres-restaurant, dont le montant moyen s’élève à un peu moins de 8€. « Ce budget alloué à la pause du midi par les bénéficiaires des titres-restaurant, supérieur au budget moyen consacré par les Français, montre bien que le titre-restaurant est pour le salarié un outil de pouvoir d’achat complémentaire indispensable » explique Serge Ragozin, Directeur Général de Moneo Resto

Economes, gastronomes, la même recherche de la qualité

Deux profils se dégagent de l’étude : Les économes et les gastronomes.

Ils se distinguent par leur profil et leur budget. Les économes sont majoritairement des femmes qui mangent peu à l’extérieur, et ont plus souvent recours à la gamelle au bureau. Les gastronomes sont plutôt des hommes qui consacrent un budget supérieur à leurs pauses déjeuner, souvent prises dans des restaurants traditionnels.

Pour Nicolas Nouchi, Directeur Général de CHD Expert « on constate que ces deux profils ont un même niveau élevé d’exigence concernant la qualité de ce qu’ils mangent, ils recherchent plus d’authenticité dans l’offre proposée, que ce soit au restaurant ou à emporter. C’est aussi pour cela que la « gamelle » au bureau est un comportement en forte croissance ces 5 dernières années, tendance également soutenue par une volonté de faire des économies, et parfois de compenser un choix insatisfaisant à proximité. »

Lorsque le consommateur achète son repas à l’extérieur, il privilégie à une très forte proportion la restauration rapide à emporter (64%), suivie de près par les boulangeries traditionnelles et les supermarchés, segments sur lesquels la fréquentation du midi est globalement en hausse sur l’univers du hors-domicile. On peut y composer son repas presque sur-mesure, et maîtriser budget et qualité.

La french pause est donc un moment déterminant du salarié en France. Elle devrait se maintenir dans les prochaines années voire s’accroître grâce à la multitude d’innovations du secteur de la restauration en France

* Méthodologie : Etude Moneo Resto et CHD Expert - Analyse et études consommation hors foyer, réalisée auprès de 758 salariés bénéficiant de titres-restaurant, représentatifs de la population française - novembre 2015.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Barometre D-VINE 2021: les vins de Bourgogne sont les plus consommes dans les bars et restaurants

Barometre D-VINE 2021: les vins de Bourgogne sont les plus consommes dans les bars et restaurants

D-Vine, la Wine-Tech nantaise spécialiste du vin au verre, dévoile son baromètre annuel sur la consommation de vin en France pour l’année 2021. Tout comme 2020, l’année 2021 a été profondément marquée par la pandémie. Elle a...

04/05/2022 | Vin
La silver food, une mine d’or sous-exploitée dans le foodservice aussi!

La silver food, une mine d’or sous-exploitée dans le foodservice aussi!

Les fournisseurs de la restauration entrevoient le bout du tunnel

Les fournisseurs de la restauration entrevoient le bout du tunnel

La tendance veggie ne connaît pas la crise

La tendance veggie ne connaît pas la crise

Plus d'articles