Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

La fée qui invite au rêve

AGNÈS DELCOURT

Sujets relatifs :

, ,
La fée qui invite au rêve

Showroom Stella Candente , le Lobby

© Stella Cadente

Sa baguette n'a rien de magique. Stella Cadente est une bosseuse qui crée des univers féériques et baroques pour réenchanter notre quotidien. Maison d'hôtes, restaurants, hôtel... Elle imagine aussi quatre tendances de l'espace Signature du salon EquipHotel.

Stanislassia Klein aime les tissus, les matières, et les contes de fée qui ne se terminent pas toujours très bien. Styliste formée à New York et à Paris, celle qui se rebaptise, au milieu des années 90, Stella Cadente (étoile filante, en Italien) a d'abord créé sa marque de prêt-à-porter féminin, puis ses parfums avec Clarins, avant de s'intéresser à la décoration. « Du plus loin que je me souvienne, j'ai toujours aimé créer des vêtements et des décors pour mes poupées, et ensuite pour moi-même. J'ai eu la chance d'être entourée, enfant, d'une grand-mère couturière et d'amies de la famille qui baignaient dans cet univers. Pour moi, la mode est étroitement liée à la décoration. L'objectif est de raconter des histoires, créer des univers qui nous font rêver, et échapper à un monde pas toujours joyeux. C'est ambitieux, mais je m'y attèle. »

 

Un univers décalé dans un lieu d'histoire

 

Stella Cadente ouvre, en 2009, à Provins (77), des chambres d'hôte dans une maison bourgeoise de plus de 400 m2, où se côtoient Alice (au pays des merveilles), le folklore des pays de l'Est (ses origines familiales), le Chat Botté, la Reine des Neiges ou Peau d'Ane. Chaque détail est pensé et réinventé, la créatrice détournant objets et matières, concevant aussi du mobilier aux formes décalées. « Avec cette maison, j'ai créé le décor dans lequel je souhaitais vivre. Très vite, les demandes sont tombées. » Tout en réinventant en boudoir enchanté l'étage dédié à la lingerie des Galeries Lafayette Haussmann, Stella Cadente signe le décor de l'hôtel Original de la Bastille, et de Ly et La Rucola, restaurants chinois, de la rue de Balzac, et italien, du boulevard Malesherbes (Paris 8e). Plus récemment, elle a transformé en cabane de Robinson Crusoë la salle à manger d'un hôtel au Brésil.

Son rêve ? « Redécorer un château, faire entrer un univers décalé dans un monde chargé d'histoire. » Des licornes et des flamands roses, des forêts de lumière, des canapés ou des lits généreux... Comme une invitation au voyage. L'univers baroque et coloré de Stella Cadente se moque du minimalisme contemporain, et c'est tant mieux !

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Exigences du mieux-manger : comment innover et développer vos offres

Nous vous recommandons

Didier Gomez, l'humain d'abord

Didier Gomez, l'humain d'abord

L'architecte-designer Didier Gomez vient de signer l'aménagement intérieur de l'hôtel parisien Renaissance. Une réalisation à l'image de son travail acharné, à la fois proche du[…]

07/11/2016 | restaurantl'inspiration
Germain Bourré,  croqueur de légumes et amoureux du temps

Germain Bourré, croqueur de légumes et amoureux du temps

Pauline Daniel, photographe culinaire, bien plus que les apparences

Pauline Daniel, photographe culinaire, bien plus que les apparences

Pier Schneider donne vie aux bâtiments par le virtuel

Pier Schneider donne vie aux bâtiments par le virtuel

Plus d'articles