Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

La Croissanterie cédée en LMBO à Pragma

Paul Fedele
La chaîne de sandwicherie vient de changer de mains. Barclays Private Equity, l'actionnaire majoritaire a passé le flambeau au fonds d'investissement Pragma.
Comme nous l'annoncions sur neorestauration.com en avant-première, le management de La Croissanterie et l'actionnaire majoritaire, Barclays Private Equity, conseillés par HSBC, viennent de conclure les termes de la cession de la chaîne. L'heureux élu est le fonds d'investissement Pragma. Selon nos estimations, la valorisation de la chaîne se situerait à mi-chemin de la fourchette que nous avancions, entre 60 et 90 M€.
L'opération prévoit la sortie de Barclays Private Equity, actionnaire majoritaire entré dans le capital de la chaîne à hauteur de 80 % en 2001, au profit de Pragma qui entre dans les mêmes proportions dans le groupe. L'opération prend la forme d'un LMBO (Leverage Management Buy Out) autour du président fondateur Jean-Luc Bret et des cadres dirigeants de la chaîne qui conservent 20 % du capital.
Une nouvelle ère s'ouvre donc pour l'enseigne créée en 1977 par Jean-Luc Bret qui dispose aujourd'hui de nouveaux moyens pour aborder une autre phase de croissance. D'ailleurs, la nouvelle ligne de crédit d'investissement opérationnel (Capex) levée à l'occasion de cette opération (environ 12 M€), devrait lui permettre d'atteindre ses objectifs. Avec près de 150 points de ventes et 70 M€ de CA, l'enseigne implantée à 85 % en centre commerciaux vise dans les cinq ans qui viennent, 60 magasins supplémentaires, plutôt en France. Nouvelle priorité du business plan: un renforcement de la présence de La Croissanterie sur les lieux de transits et en hôpitaux. Et ses accords récents avec Wagons-Lits pour l'ouverture de 25 points de ventes dans les cinq ans en gare ou avec Leclerc sur autoroute, pour cinq ouvertures programmées cette année (une déjà opérée), devraient l'y aider.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Pertes d'exploitation: le Tribunal de Commerce de Paris penche de nouveau côté restaurateurs

Pertes d'exploitation: le Tribunal de Commerce de Paris penche de nouveau côté restaurateurs

Les décisions de justice se suivent, et commencent à se ressembler. Le 21 janvier 2021, le Tribunal de Commerce de Paris a une nouvelle fois contraint Axa à prendre en charge les pertes d’exploitation liées[…]

Ferrandi Paris aussi passe au Click&Collect

Ferrandi Paris aussi passe au Click&Collect

Du côté des organisations professionnelles, un certain soulagement

Du côté des organisations professionnelles, un certain soulagement

Sommet Education mise sur le phygital à Glion et Les Roches

Sommet Education mise sur le phygital à Glion et Les Roches

Plus d'articles