Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Dossier

La crise semble derrière

MARIE LUGINSLAND (à Manheim)

Sujets relatifs :

, ,

Plus 2,6 %, note l'Institut allemand de la statistique, pour les SRC qui ont connu une chute brutale de 6 % en 2009. « Elles sont en première ligne parmi les bénéficiaires de la reprise, alors que l'ensemble de la restauration est encore en baisse à moins 1 % », observe Matthias Meier, chargé du secteur auprès de la Fédération allemande de la restauration. La sortie de crise ne profite pas seulement aux douze gros opérateurs qui concentrent près de 3 Mds E de chiffre d'affaires mais à l'ensemble de la branche, dont plus de la moitié a connu une hausse d'activité en 2010.

Selon les sondages de la presse spécialisée, les SRC seraient même 47 % à vouloir investir dans de nouveaux équipements au cours de l'année. En effet, alors que le PIB affiche une hausse de 3,6 % pour 2010 et devrait augmenter de 2,5 % cette année, la restauration collective, a été comme l'ensemble de l'économie, surprise par la rapidité de la reprise. « Avec la fin de la crise, il y a un bond dans le secteur business. Des concepts de qualité sont de plus en plus demandés », se félicite Hans-Georg Rummler, directeur général de SV Group Allemagne, qui réalise près de 75 % de son activité dans la restauration d'entreprise.

La renaissance est aussi portée par les nouvelles revendications des syndicats. Alors que le pays n'avait connu aucune augmentation salariale au cours des dix dernières années, les partenaires sociaux comptent bien rattraper le retard. Ils négocient hausse des salaires, meilleures conditions de travail et... qualité des repas. Sur ce segment qui bénéficie par ailleurs de la reprise de l'emploi (+ 0,5 %), les SRC remarquent que le prix n'est plus le seul critère de choix de l'opérateur. D'autres facteurs rentrent désormais en ligne de compte : origine des produits, caractère durable du concept et même empreinte carbone !

Les enjeux de santé publique

Ce qui pouvait apparaître comme un luxe au plus fort de la crise est aujourd'hui considéré comme essentiel par les employeurs : la santé de leurs salariés. Soucieuses de préserver leur compétitivité, les entreprises, qui souffrent d'un manque structurel de main-d'oeuvre qualifiée, sont conscientes de l'importance d'une alimentation saine. Elles sont décidées à mettre le prix pour une restauration de qualité. D'autant que des maladies comme le diabète ou l'obésité - plus de 12 % d'hospitalisations depuis 2004 - sont en passe de devenir des fléaux nationaux. Un problème de santé publique qui représente une menace économique tout comme le vieillissement de la population.

Cet autre phénomène, s'il est aussi alarmant pour les politiques, l'est beaucoup moins pour les SRC dont il consolide le troisième pilier d'activité. Les seniors représentent 20 % du marché de la restauration concédée. L'Allemagne qui comptait un million de personnes dépendantes en 1995, en dénombre aujourd'hui 2,27 millions. Et les dernières études sur la démence chiffrent à 1,8 million de personnes atteintes en 2030 et 2,5 millions en 2060. Autant de pronostics qui laissent entrevoir un développement important des marchés santé et seniors pour les SRC.

Pour l'heure, elles continuent de s'investir dans la restauration scolaire : Compass a racheté Menke Menue, un opérateur régional de 10 M E, ce qui conforte les positions de sa filiale Scolarest. Et Sodexo, qui réalise près de 80 M E de chiffre d'affaires, développe de nouveaux concepts de diététique. Quant à l'allemand Dussmann, il a choisi de s'exporter au-delà des Alpes, en remportant le marché de 42 écoles viennoises.

Voir pdf pour le tableau.

Stephan Dürholt, directeur marketing de Sodexo Allemagne

« Seules connaîtront une forte croissance, les entreprises qui sauront élargir leur coeur de métier à d'autres activités tout en répondant aux attentes des clients par la qualité. »

Les chiffres

15,7 MDS E LA VALEUR DU MARCHÉ GLOBAL EN 2010 + 2,6 % TAUX DE CROISSANCE

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Le succès du snacking fait  des émules

Dossier

Le succès du snacking fait des émules

Redéfinir les gammes, repenser le métier et s'adapter aux contraintes d'un marché qui évolue vite : tels sont les enjeux des distributeurs de boissons. La distribution des boissons a été[…]

Réviser les gammes pour résister

Dossier

Réviser les gammes pour résister

Une nécessaire adaptation

Dossier

Une nécessaire adaptation

La distribution, un marché protéiforme

Dossier

La distribution, un marché protéiforme

Plus d'articles