La Consigne by Valrhona poussée d’un cran et utilisée par 100 clients professionnels

YANNICK NODIN
La Consigne by Valrhona poussée d’un cran et utilisée par 100 clients professionnels

La consigne est sujet aussi complexe qu’une question de bon sens, et dans l’air du temps. Que dans le Food Service, Valrhona est l’un des premiers industriels, hors-boissons, à adresser. Dès 2019, une démarche innovante a été initiée aux côtés de plusieurs partenaires et de ses clients professionnels pour mettre en place un système de livraison de ses fèves de chocolat en « vrac » dans des contenants lavables et réutilisables. Crise sanitaire oblige, la mise en place du projet a été décalée, La Consigne by Valrhona étant finalement été déployé en décembre 2020 auprès de 7 pâtissiers-chocolatiers de la région lyonnaise. Une démarche consistant à livrer les fèves de chocolats dans des bacs en plastique 100% recyclable fabriqués en Europe, ces derniers étant ensuite récupérés, lavés et réutilisés pour de nouvelles livraisons.

Six mois après le début de cette phase de pré-test, cette expérimentation d’économie circulaire en « innovation ouverte », avec l’aide de clients, de plusieurs partenaires et le soutien financier de l’ADEME, livre ses premiers bilans. Deux références de Valrhona, Guanaja et Jivara en format 6 kg, ont été utilisées sur cette phase, avec deux types de bacs différents ont été testés pour éprouver la meilleure option avant d’étendre le système. Au total, c’est près d’une tonne de chocolat qui a été livrée en vrac entre décembre et avril 2021, avec un accueil des professionnels, et un einsertion dans leurs usages quotidiens, qui pousse Valrhona à pousser sa démarche d’un cran.

A partir de juin 2021, le concept La Consigne by Valrhona est ainsi élargi à 7 références de chocolats : 4 chocolats noirs (Guanaja, Caraïbe, Extra-Bitter, Satilia Noire), 2 chocolats au lait (Jivara, Bitter lacté) et un chocolat blanc (Ivoire). Références proposées en vrac non plus à 7 établissements, mais, dans un premier temps, à 100 clients de la région lyonnaise, pâtissiers-chocolatiers et restaurateurs. Cette nouvelle étape de test doit permettre de valider le bénéfice environnemental de la solution et le modèle économique, avec un objectif de 24 tonnes de chocolat livrées soit l’équivalent d’1 tonne d’emballages économisée. Dès fin 2021, les clients de Paris et de la Drôme-Ardèche rejoindront à leur tour La Consigne by Valrhona, l’objectif étant à terme de généraliser le concept en France, en Europe et dans toute zone à potentiel au sein de laquelle il y a une forte demande des professionnels.


Nous vous recommandons

Umiami installe son premier site de production de viande végétale dans une ancienne usine Unilever

Umiami installe son premier site de production de viande végétale dans une ancienne usine Unilever

La startup de la foodtech prend la suite de l’ancien site industriel Knorr en Alsace pour y produire ses alternatives végétales à la viande à l'horizon mi-2023.Après avoir annoncé cette année une levée de fonds de 26,5 millions...

Le jambon San Daniele AOP part à la conquête des chefs français

Le jambon San Daniele AOP part à la conquête des chefs français

Reitzel poursuit la relance du cornichon français

Reitzel poursuit la relance du cornichon français

Maisons du Monde se rapproche encore des professionnels

Maisons du Monde se rapproche encore des professionnels