La Compagnie Européenne des Casinos penche pour Accor

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

Le duel que se livrent Accor et Partouche pour la prise de contrôle du n°2 européen des Casinos semble proche de son dénouement.Avantage pour Accor.
+ 7,69 % en 5 jours pour le titre Partouche, - 5,37 % pour celui d'Accor, les mouvements observés sur les titres des deux groupes depuis une semaine sont à la mesure de l'incertitude qui pèse sur l'issue du combat entre Accor et Partouche pour le rachat de la Compagnie Européenne des Casinos et de ses 22 casinos.
Le leader européen de l'hôtellerie, associé dans cette bataille boursière au fonds d'investissement américain Colony qui possède déjà 22,7 % des titres de la CEC a en effet relevé son offre amicale de 52 à 65 euros pour gagner la partie face à son rival qui avait proposé la veille 59 euros par action. Cette nouvelle offre valorise la CEC à 311 millions d'euros et permettrait à Accor de détrôner le leader français Partouche (27 casinos en France), en passant de 16 à 38 casinos en Europe. Après une réunion de son conseil d'administration, la CEC a décidé de donner un avis favorable à la dernière offre d'Accor Casinos à 65 euros contre 59 pour le groupe Partouche. « Le conseil considère que les actionnaires auraient intérêt à apporter les titres et les obligations à la meilleure offre », a-t-il commenté.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles