La charte de l'élevage prend de l'ampleur

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

,

Six ans après sa création, la Charte des bonnes pratiques d'élevage, document de référence pour les éleveurs, producteurs de lait et de viande bovine, a enregistré son 120 000ème  adhérent. Leur objectif : travailler ensemble dans le sens d'une démarche d'éthique professionnelle et citoyenne. En effet, chaque éleveur s'inscrit et s'engage sur la base du volontariat.
La document comprend six points précis, à savoir : la traçabilité des bêtes ; la protection et le suivi de la santé du troupeau ; une alimentation des animaux saine, équilibrée et d'origine connue ; le respect de règles d'hygiène rigoureuses lors de la traite et du stockage du lait de ferme ; le respect du bien-être animal ; la protection de l'environnement et la prévention des pollutions. Cette Charte n'induit pas de label ni de signe visible pour le consommateur final.
Mais en 2005, près de 2/3 du lait produit en France et plus de 50 % des bovins de race à viande élevés en France sont issus d'exploitations adhérentes à la Charte des bonnes pratiques d'élevage. Une démarche avant tout citoyenne de la part des éleveurs complémentaire des signes officiels de qualité.

Nous vous recommandons

Romain VIDAL réélu à la tête de la CNTR

Romain VIDAL réélu à la tête de la CNTR

Le restaurateur parisien entame son troisième mandat consécutif comme représentant des restaurateurs, détaillants fruits et légumes et assimilés.La Commission nationale des titres-restaurant réunit les acteurs socio-économiques du...

06/12/2022 |
Marine Mandrila, cofondatrice de l’association Refugee Food, couronnée du Prix François Rabelais 2022

Marine Mandrila, cofondatrice de l’association Refugee Food, couronnée du Prix François Rabelais 2022

Snapshift élargit ses horizons en devenant Combo

Snapshift élargit ses horizons en devenant Combo

Etude RMS : les Français face à l'inflation en RHD

Etude RMS : les Français face à l'inflation en RHD