Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

La canette envisage le déconfinement avec sérénité et optimisme

ENCARNA BRAVO
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La canette envisage le déconfinement avec sérénité et optimisme

Alors que la France traverse une crise sans précédent, la boîte boisson continue à bien se porter. Avec une majorité de canettes produites dans l'Hexagone, il s'agit d'un modèle exemplaire de produit made in France qui a su résister à la crise.

 

 

Le secteur s'est immédiatement organisé pour assurer la continuité de ses activités en France, comme en Espagne ou en Italie, où il a d'ailleurs été officiellement reconnu parmi les secteurs essentiels. Au premier trimestre 2020, la France avait déjà fabriqué plus de 1 milliard de canettes grâce à l'engagement des 1 000 collaborateurs des sites industriels qui ont effectué un travail remarquable pour continuer à répondre à la demande.

 

Même au plus fort de la crise, les outils de production ont continué à tourner et les entreprises ont même gagné en adaptabilité. Face à la chute de la consommation nomade avec la mise à l'arrêt de la restauration hors domicile, l'industrie a su réagir rapidement pour adapter sa production. C'est donc avec sérénité que les professionnels abordent la reprise progressive de l'économie française à partir du 11 mai.

 

Ils savent qu'ils peuvent compter sur les nombreux atouts de la canette pour répondre aux attentes des consommateurs, très fortes en matière de produits Made in France et d'emballages respectueux de l'environnement. La canette a en effet l'avantage de leur apporter des réponses concrètes : elle est recyclable à l'infini et bénéficie du savoir-faire français, tant dans le domaine de la fabrication que du recyclage.

 

La canette confirme ainsi largement son succès auprès des consommateurs, y compris en ces temps difficiles. En France, les derniers chiffres sont éloquents. Sur le 1er trimestre, à fin mars, leurs ventes en magasins ont augmenté de +0,7 % en volume et de +3,7 % en valeur. La canette a même conquis des parts de marché. Désormais, 22,8 % des boissons sont vendues en canettes, contre encore 21,9 % fin 2019. 

 

Les industriels de la canette sereins pour la reprise

Les industriels de la boîte boisson envisagent l'arrêt progressif du confinement avec sérénité puisqu'il n'apportera pas de changement notable à l'organisation de leurs activités, qui n'ont jamais été interrompues. La protection fait partie de leur routine de travail et n'a pas d'incidence sur le rythme de la production. Tous les fabricants sont ainsi en ordre de marche pour continuer à répondre à la demande des consommateurs :

 

Damien Neboit, directeur du site de production de canettes de Crown Bevcan France, situé à Custines (54, Meurthe-et-Moselle) précise : « Nous sommes prêts pour la reprise qui n'apportera pas de changement notable à notre fonctionnement. Notre site n'a jamais cessé de fonctionner, même au plus fort de la crise, qui a été très marquée dans notre région Est. C'est un vrai atout, car pour nous le 11 mai ne signifie pas reprise mais continuité. »

 

Jérémie Lasnon, directeur du site de fabrication de canettes de Ball Packaging Europe de Bierne : « Ce qui est certain, c'est que cette crise nous a fait gagner en réactivité au niveau de notre organisation. C'est un atout pour la suite ! »

 

Olivier Barra, directeur du site de fabrication des canettes de Ardagh Metal Beberage France à La Ciotat, précise : « Nous sommes complètement prêts pour le 11 mai. Nous allons continuer à produire conformément aux prévisions que nous avions établies en début d'année. Nous avons la chance de faire partie d'une industrie qui a réussi à traverser le plus fort de la crise sans s'arrêter. »

 

La canette : les ventes sont en hausse sur le 1er trimestre 2020 malgré la crise

Malgré le début de la crise, les chiffres du 1er trimestre 2020 sont très positifs pour les ventes des canettes en magasins. Sur le 1er trimestre 2020, elles ont enregistré une hausse, tant en volume (+0,7 %) qu'en valeur (+3,7 %) par rapport à la même période l'an passé. Sur la totalité de l'année 2019, elles avaient progressé de +3,8 % en valeur sur un marché des boissons à +3,2 %, et s'étaient maintenues à -0,4 % en volume, sur un marché des boissons en recul de -2,6 %.

 

Sur les trois premiers mois de l'année 2020, la boîte boisson a même gagné du terrain sur le marché des boissons. Elle a progressé de +0,9 point par rapport à fin 2019 pour atteindre 22,8 % des boissons vendues en volume et elle représente désormais 27,4 % du chiffre d'affaires, en hausse de +1,4 point vs 2019.

 

La canette a notamment remporté des parts de marché sur les soft drinks : +0,6 point en volume et +0,8 point. Désormais, 19,8 % des soft-drinks sont vendus en canettes, qui représentent désormais 29,1 % de leur chiffre d'affaires. La boîte boisson reste stable sur le marché de la bière, avec une part de marché de 25,8 % en volume et de 23,5 % en valeur au 1er trimestre 2020.

 

Source : IRI ventes en magasins au 1er trimestre 2020 (Hypers, supermarchés, hard discount, magasins de proximité)

 


 


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Objectif 2022 : quel modèle de restauration

Nous vous recommandons

Vivalya, des produits à "l'identité" régionale

Vivalya, des produits à "l'identité" régionale

À l'occasion de la période estivale, à l'heure aussi de la mobilisation de l'ensemble des acteurs de l'Agriculture française, Vivalya, première coopérative de distribution de produits[…]

 Ecoulement des stocks alimentaires : le ministre de l’Agriculture fait le point

Ecoulement des stocks alimentaires : le ministre de l’Agriculture fait le point

Le GECO Food Service et les acteurs de la filière amont de la restauration réagissent

Le GECO Food Service et les acteurs de la filière amont de la restauration réagissent

e-picure: le réseau social qui révolutionne les retrouvailles entre professionnels de la gastronomie et gourmets

e-picure: le réseau social qui révolutionne les retrouvailles entre professionnels de la gastronomie et gourmets

Plus d'articles