Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

L'UFC-Que Choisir décrypte la nutrition dans les cantines scolaires

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L'UFC-Que Choisir vient de passer au crible 606 restaurants scolaires. À l'heure où la qualité nutritionnelle est plus que jamais un enjeu pour les communes, les résultats de cette enquête nationale sont qualifiés d'encourageants. Cela étant, cohabitent de bons et de mauvais élèves. Pour le respect de la réglementation, il semble plus facile d'être en phase avec les produits les moins chers (légumes, produits laitiers et féculents) qu'avec la viande rouge, le poisson, les crudités et les fruits frais.

Les écoles élémentaires publiques ont fait des progrès depuis 2005, date de la précédente enquête. 11 établissements sur 12 obtiennent 15,5 sur 20 ! Le bilan est moins réjouissant pour les écoles publiques du secondaire. En cause : les menus avec choix, qui laissent les élèves consommer des aliments à des fréquences très inférieures à la norme (soit deux fois moins de poisson et trois fois moins de viande). Quant aux établissements privés, ils sont pointés du doigt pour leur non-respect de l'équilibre nutritionnel. Cela se traduit par 11,3 dans les écoles élémentaires et 10 dans le secondaire. La gestion concédée « n'est pas l'assurance d'une meilleure qualité nutritionnelle », indique l'UFC-Que Choisir, qui, compte tenu des résultats, exige que le gouvernement maintienne la réglementation de 2011. Elle demande son complément en vue de l'interdiction de tout mode de restauration alternatif ne respectant pas les normes, mais aussi la mise en oeuvre du choix dirigé pour les menus à choix multiples.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Live et replay
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Les grossistes en boissons réclament un véritable plan de survie pour la filière CHR

Les grossistes en boissons réclament un véritable plan de survie pour la filière CHR

"Les grossistes en boissons saluent les récentes annonces quant aux aides apportées aux entreprises durement impactées par la crise sanitaire. Elles étaient nécessaires mais sont toutefois insuffisantes.[…]

Uber Eats reverse 1 million d’euros aux restaurateurs indépendants partenaires grâce à l’opération #SupportersDeNosRestos

Uber Eats reverse 1 million d’euros aux restaurateurs indépendants partenaires grâce à l’opération #SupportersDeNosRestos

Florette partenaire de la start-up Phenix pour ses stocks invendus

Florette partenaire de la start-up Phenix pour ses stocks invendus

2 professionnels sur 3 craignent d’avoir à fermer leur établissement

2 professionnels sur 3 craignent d’avoir à fermer leur établissement

Plus d'articles