Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

L'Irlande réinvente un nouveau modèle de pub sans tabac

La rédaction de Néorestauration
Alors que le 1er janvier 2009 a marqué le premier anniversaire de l'application en France de l'interdiction de fumer dans les lieux publics, en particulier dans les cafés et les restaurants, un premier bilan devrait voir le jour dans les prochains mois.
Pays précurseur en la matière, l'Irlande sert un peu de « laboratoire expérimental ». En effet, l'interdiction de fumer y est en place depuis mars 2004. Quatre ans après la mise en vigueur de la loi, Bord Bia, l'Irish Food Board, a réalisé une deuxième enquête auprès des patrons de pubs pour connaître l'impact de cette interdiction et l'influence qu'elle a eue sur l'évolution des pubs depuis la première enquête, qui avait été réalisée en 2005.

Les principales conclusions
Côté santé, 8 propriétaires de pub sur 10 pensent que les conditions de travail se sont améliorées et 3 sur 4 apprécient l'amélioration apportée par cette interdiction en terme de santé et de bien-être. Côté aménagement, 7 sur 10 ont investi pour mettre en place un espace fumeur extérieur protégé (et souvent chauffé) pour leurs clients. Au niveau de la consommation des boissons, elle a baissé de 7 % par an en valeur entre 2003 et 2007 et de 9 % * cette année à fin septembre. En termes de conformité, les propriétaires de pub se sont pliés à cette nouvelle loi puisque sur près de 29 000 inspections menées par l'Office of Tobacco Control (OTC) en 2007, 95 % des lieux inspectés étaient en conformité. L'enquête met aussi en évidence un changement de comportement dans la fréquentation des pubs. Plus de la moitié de la clientèle (55 %) fréquente les pubs en premier lieu pour la restauration, en augmentation de 15 % depuis 2005. Cela reflète l'importance croissante de l'alimentation dans le nouveau business modèle des pubs.

De plus en plus de restauration
Au regard des changements apportés à l'offre de restauration des pubs, l'enquête met en lumière que 53% des pubs proposent aujourd'hui une offre « snacks », contre 24 % en 2005. Parmi les pubs qui ont décidé d'introduire dans leur menu une offre « healthy », 22% l'ont fait dans les six derniers mois, preuve que les irlandais sont de plus en plus attentifs à leur santé. Aujourd'hui, 43 % du chiffre d'affaires total des pubs provient maintenant de la restauration. 38 % des propriétaires de pubs affirment que le chiffre d'affaires de la restauration a augmenté d'environ 17 %. L'alimentation est devenue un contributeur important dans leur revenu.
* The Drinks Industry Group of Ireland


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Le Cordon Bleu renforce son positionnement sur l’hôtellerie de luxe et la gastronomie internationales

Le Cordon Bleu renforce son positionnement sur l’hôtellerie de luxe et la gastronomie internationales

Dans un secteur des voyages et du tourisme en pleine croissance (3,9% de croissance au niveau mondial en 2018), le Cordon Bleu Paris lance, en partenariat avec l'Université Paris Dauphine-PSL, un MBA in International Hospitality and[…]

  Quid de l’avenir des vins ?

Quid de l’avenir des vins ?

 HEINEKEN signe en France avec l’association Prévention Routière

HEINEKEN signe en France avec l’association Prévention Routière

Courtepaille mise sur l’intelligence artificielle pour son recrutement

Courtepaille mise sur l’intelligence artificielle pour son recrutement

Plus d'articles