Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Sondage

L’épicerie fine : une passion française

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L’épicerie fine : une passion française

A l’occasion de la tenue les 24 et 25 septembre prochain du SALON PROFESSIONNEL GOURMET SELECTION à Paris PORTE DE VERSAILLES, un sondage signé Opinion Way révèle l’importance accordée par les Français à l’épicerie fine. Lancé par le SIAL en 2009, il est le premier salon professionnel des produits gourmets, vins et plaisirs d’offrir. Un voyage initiatique à la découverte des produits phares de la gastronomie française et internationale

63% des Français se rendent dans des Epiceries fines. C’est davantage un réflexe de grandes occasions ou d’occasions festives pour 48% des Français, mais ça devient aussi un geste de plus en plus habituel pour enjoliver son quotidien, une « habitude naissante » un peu épicurienne pour 15% des Français qui en sont désormais familiers. Ce mode d’approvisionnement « esthético - alimentaire » est d’ores et déjà bien ancré parmi les CSP + (30%). Apprécié des CSP+ et qui devient aussi un « truc de jeune », un « truc générationnel », 42% des 18 /24 ans (versus 23% des Français en général) considèrent qu’ils y vont beaucoup plus souvent, 29% des 25/34 ans. Un vent de jeunesse souffle donc sur l’épicerie fine, qui était encore considérée comme un peu « vieillotte » il y a quelques années.

L’épicerie fine traduirait aujourd’hui un désir d’authenticité en termes de produits et serait aussi portée par des jeunes ! C’est aussi un lieu d’idées, d’inspiration, de stimulation gustative pour 52 % des Français, qui viennent y rechercher une forme d’apprentissage mutuel et fécond, un lieu où il se produit toutes sortes d’interactions dynamiques sous l’égide de cette nouvelle figure sympathique : l’épicier.

Mais contrairement à autrefois, le lieu avec son assortiment créatif se vit comme inventif, expressif, non routinier, voir même débordant d’idée pour 69 % des 18/ 24 ans et 60% des CSP+. 76% des Français considèrent que l’on trouve dans une épicerie fine des produits avec « le détail, la petite attention qu’on aime et qui fait toute la différence ».

Au sein de l’épicerie fine, on évoluerait dans « un monde de petites différences », l’épicier étant le garant, extrêmement attentif justement aux détails, le goût pour le détail étant en soi créatif. D’où les attraits principaux de l‘épicerie fine qui tourne autour d’une quantité d’options merveilleuses et intéressantes. 55% des français sont d’abord attirés par la qualité des produits, le désir à nouveau d’un monde qualitatif… 39% par l’originalité, 30% l’authenticité pour 30%...

L’épicerie fine nous permettrait d’éviter le moyen, la monotonie, le répétitif avec toutes sortes de produit à effet. L’épicerie fine permettrait sociologiquement la généralisation, la popularisation des accès à des marchandises exquises. Le « qualitatif » devant faire partie de notre expérience quotidienne dans une sorte de néo épicurisme.

55% des Français considèrent que l’épicerie fine est un lieu plein de ces petits luxes indispensables pour se sentir bien. Un lieu de décompensation, une sorte de moment retrouvé, où l’on est choyé dans un déploiement de petites attentions. On se rend principalement dans une épicerie fine pour faire un cadeau différent (46%), mais aussi pour améliorer son ordinaire, principalement le plat principal (20%), mais aussi étonner à l’apéritif (16%) ou trouver une entrée (11%). On ne se fournit pas nécessairement pour tout le repas, mais on vient picorer, suivant des envies.

 

 

Sondage Opinionway pour Gourmet Sélection. Mai 2017
Sondage réalisé auprès d’un échantillon de 1009 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

  Quid de l’avenir des vins ?

Quid de l’avenir des vins ?

WINE PARIS, qui se tiendra du 10 au 12 février 2020, Parc des Expositions de Paris-Porte de Versailles, lance SO INTERNATIONAL by WINE PARIS, une série de débats prospectifs sur l’avenir et les enjeux des vins[…]

 HEINEKEN signe en France avec l’association Prévention Routière

HEINEKEN signe en France avec l’association Prévention Routière

Courtepaille mise sur l’intelligence artificielle pour son recrutement

Courtepaille mise sur l’intelligence artificielle pour son recrutement

Le Noël des Petits Princes chez Buffalo Grill

Le Noël des Petits Princes chez Buffalo Grill

Plus d'articles